Musée de la Mémoire Verrière de Boussois
Boussois
Mémoire Verrière
Les Musées de l'Avesnois

Musée de la Mémoire Verrière de Boussois

L’Association Mémoire Verrière de Boussois y présente l’Histoire de la Glace...de 1859 à nos jours.
L’Espace Industriel de la Mémoire Verrière de Boussois vous rappellera l’Histoire du patrimoine professionnel et familial des "Glaces de Boussois" Les conséquences de la " Grande Guerre de 14-18 " et la " Petite Mémoire Industrielle " du Val de Sambre.

Musée de la Mémoire Verrière de Boussois, Jules Hénin.
Jules Hénin 1851 - 1921
Musée de la Mémoire Verrière de Boussois, Hector Despret
Hector Despret 1790 - 1884

C’est au milieu du 19éme siècle que plusieurs glaceries, venues de Belgique, s’installent dans le Bassin de la Sambre, à proximité de la frontière belge :
- En 1858, Hector Despret, de la Compagnie de Floreffe (Belgique), fonde la "Manufacture de Glaces de Jeumont" A son décès en 1884, son neveu Georges Despret en reprendra la direction.
- En 1859, François Houtart-Cossée de la Compagnie de Sainte Marie d'Oignies (Belgique) fonde les "Glaceries de Recquignies"
- En 1898, Jules Hénin de la Société des Glaceries de Charleroi (Belgique), fonde à Boussois sur Sambre la "Compagnie des Glaces et Verres Spéciaux de France"
Georges Despret, personnalité très marquante, organisera :
En 1893 : la fusion de Jeumont et de Recquignies pour former "La Cie des Glaces et Verres spéciaux du Nord"
En 1908 : La fusion des usines de Jeumont-Recquignies et Boussois et fonde les "Compagnies Réunies des Glaces et Verres Spéciaux du Nord de la France". Il en assurera la Direction Générale jusqu’en 1949
Durant la guerre de 1914/1918, les 3 usines seront détruites, seule l'usine de Boussois sera reconstruite et remise en service dès 1920, elle regroupera les productions de glaces et de verres spéciaux (verres imprimés clairs et colorés).
Des investissements importants seront consacrés à la modernisation de ces productions de base, l'usine est considérée comme la plus puissante unité de production de l'Europe Continentale. Aux productions de Glaces et de verres imprimés, viennent s’ajouter : la transformation de la glace (taillerie, biseautage, argenture), l'Optique, les Pates de verre, les Verres moulés (pavés, briques), le développement des procédés et de fabrication de Glaces de Sécurité (pour l'automobile, le matériel roulant et volant), la Fibre de verre, les Tubes d’éclairage au néon...
En 1931 : Construction d’une nouvelle unité de Douci-Poli en continu (DPC) d’une longueur de production de 250m, le verre blanc provenant de la coulée sur table ou en laminoir de la Halle à Pots qui secondera celle du Douci-Poli sur tables rondes (DPR)
En 1955, la société devient les Glaces de Boussois, installe un Four à Coulée Continue et son Twin (doucissage des deux faces simultanément), le Polissage se faisant dans l’unité voisine modifiée (DPC), la Halle à pots lancera la production des dalles de couleurs de grandes dimensions et fortes épaisseurs.
En 1966, devenu Boussois Souchon Neuvesel (BSN) l'entreprise remplace le FCC-Twin par un Float-Glass, suivi d’un second en 1979, ce qui met fin à la fabrication de la Halle à pots (la seule mondiale) et des Verres spéciaux imprimés à Boussois.
En 1982, Boussois devient une filiale de Pittsburgh Plat Glass (PPG), et sera ensuite repris par le groupe Glaverbel en 1998 qui lui deviendra filiale japonaise de AGC (Asahi Glass Company) puis AGC Glass Europe en 2010.

Musée de la Mémoire Verrière de Boussois.
Composition du verre ordinaire.

Musée de la Mémoire Verrière de Boussois, appareil à découper le verre.
Machine manuelle destinée à découper le vitrage automobile.

Musée de la Mémoire Verrière de Boussois, coulée.
La coulée.

Musée de la Mémoire Verrière de Boussois.
Dalles deux tons fabriquées à la halle à pots.

Musée de la Mémoire Verrière de Boussois.
Matériels utilisés dans la halle des fours.

Musée de la Mémoire Verrière de Boussois.
Blocs de fonds de pot de la halle.
Coulée de dalle rouge

Musée de la Mémoire Verrière de Boussois, masque de protection
Masque de protection utilisé par les verriers.
Ils tenaient la pipette en bois dans la bouche de façon à pouvoir utiliser les deux mains.
Musée de la Mémoire Verrière de Boussois, moule à pots.
Moule en bois destiné
à la fabrication des pots de coulée
Musée de la Mémoire Verrière de Boussois.
Blocs de fonds de pot de la halle.
Coulée de dalle rouge
Musée de la Mémoire Verrière de Boussois.
Pots de coulée miniature réalisés à Boussois à l'occasion de journées portes ouvertes au début des années 1960.

Musée de la Mémoire Verrière de Boussois.


Musée de la Mémoire Verrière de Boussois.


Musée de la Mémoire Verrière de Boussois.
Outillage destiné à la manipulation des plaques de verre.
Musée de la Mémoire Verrière de Boussois.

Panneau authentique, tricolore en bois, qui ornait le locotracteur qui tira à l’intérieur de l’usine depuis la gare de Recquignies, les wagons des officiels venant de Paris lors de la fête du 21 juillet 1934.

Les 3 dates correspondent à des anniversaires:

1859 - 1934 : 75ème anniversaire de la création de la Manufacture des Glaces de Jeumont
1884 - 1934 : 50ème anniversaire de la Direction de Georges Despret

(Panneau exécuté par l’atelier menuiserie de l’usine)

Musée de la Mémoire Verrière de Boussois.

Stèle inaugurale de la Manufacture des Glaces de Jeumont. 1858
Pierre bleue : longueur 123cm, hauteur 56cm, épaisseur 11cm et environ 150kg. Cette stèle fut récupérée des ruines de Jeumont pour être rescellée vers 1919 sur le mur de la Glacerie de Boussois par Georges Despret

Musée de la Mémoire Verrière de Boussois.
Presse pour glace latérale avant (Opel Calibra)
Musée de la Mémoire Verrière de Boussois.
L'arrivée des officiels le 21 juillet 1934.

Musée de la Mémoire Verrière de Boussois.
Outillage utilisé par les potiers pour la réalisation des pots de coulée.

Association Mémoire Verrière de Boussois, Maison de la Citoyenneté.
La Maison de la Citoyenneté où est installé le musée.
GPS : N50.288923 E4.040618


Partager sur Facebook la page consacrée au Musée de la Mémoire Verrière de Boussois.