Accueil
Aibes
Amfroipret
Anor
Assevent
Audignies
Aulnoye Aymeries
Avesnelles
Avesnes sur Helpe
Bachant
Baives
Bas Lieu
Bavay
Beaudignies
Beaufort
Beaurepaire sur Sambre
Beaurieux
Bellignies
Bérelles
Berlaimont
Bermeries
Bersillies
Bettignies
Bettrechies
Beugnies
Boulogne sur Helpe
Bousies
Bousignies sur Roc
Boussières sur Sambre
Boussois
Bry
Cartignies
Cerfontaine
Choisies
Clairfayts
Colleret
Cousolre
Croix-Caluyau
Damousies
Dimechaux
Dimont
Dompierre sur Helpe
Dourlers
Eccles
Éclaibes
Écuélin
Élesmes
Englefontaine
Eppe-Sauvage
Eth
Étrœungt
Feignies
Felleries
Féron
Ferrière la Grande
Ferrière la Petite
Flaumont Waudrechies
Floursies
Floyon
Fontaine au Bois
Forest en Cambrésis
Fourmies
Frasnoy
Ghissignies
Glageon
Gognies Chaussée
Gommegnies
Grand Fayt
Gussignies
Hargnies
Haut Lieu
Hautmont
Hecq
Hestrud
Hon Hergies
Houdain lez Bavay

En long, en large et en travers.

Répertoire des villes et villages de l'Avesnois.

Neuville en Avesnois, village de l'Avesnois

Habitants : Neuvillois, Neuvilloises.
Code postal : 59218
Nb d'habitants en 2011 : 291
Superficie : 3,17 km2

Mairie de Neuville en Avesnois : 15 rue Maréchal Foch

Horaires d'ouverture :
Mardi : de 09h00 à 11h00
Jeudi : de 09h00 à 11h00
Samedi : de 08h30 à 11h00

Tél : 03 27 27 57 20
Fax : 03 27 27 57 20

Mail : mairie.de.neuville.en.avesnois@wanadoo.fr
Blason de Neuville en Avesnois
Localisation sur carte du patrimoine de Neuville en Avesnois : Ici

Source Gallica, Bulletin de la Commission historique du département du Nord - 1866, et annuaire statistique du département du Nord - 1838 (textes numérisés)
Neuville en Avesnois, noms anciens : Novavilla, 1096, Tit. de l'abb. d'Anchin, Le Carp. Pr. II, 14. - Nova-Villa-in-Busco, 1186, J. de G., ann. du Hainaut XII, 339. - Noeuville, 1er Cart. du Hain. - Nueville, 1202, Cart. de l'abb. d'Aine. - Nueve-Ville, 1203, id., id. - Neuve-Ville, 1222, id., id. - Nuevile, 1255, Titre de l'abb. d'Honnecourt, Le Carp. Pr. II, 28. - Le Noef-Ville, 1455, reg. de l'abb, de Maroilles, 357. - Neufville, 1640, Acte féodal de la pairie d'Avesnes. - Neuville au Bois. - Neuville lez Solesmes. - Neuville lez Salesches, doc. div.
Bien qu’ait été mis au jour en 1780 un important trésor (300 monnaies d’argent de Septime Sévère à Postume, une statuette de bronze qualifiée d’orateur), aucune fouille n’atteste d’une occupation ancienne du territoire du village.
Il existait anciennement dans cette commune, près de la rivière l'EcailIon, un fort très-étendu, entouré de fossés et qui portait le nom de la Forteresse; son terre-plein est aujourd'hui couvert d'arbres et forme le bosquet Cailleau. Église bâtie en 1568.
Fonts baptismaux datant de 1600.
Village formant, en 1186 , une paroisse du décanat d'Haspres.
Une enquête fut tenue, en 1199, à Neuville par messire Gobert et messire Bauduin, comte de Hainaut, au sujet de la haute justice et autres droits à Neuville, revendiqués par Robert de Barbençon et Aubry de la Pierre, d'une part, et par Oston de Beaumont, d'autre part. Il existait en cette commune, avant la première révolution, une espèce de tribunal appelé la basse-loi, composé d'habitans du lieu et des environs. Les conseillers de ce tribunal étaient désignés chacun par une appellation grotesque; ils jugeaient des actions contraires aux mœurs et autres, et procédaient par des amendés qui étaient consommées en divertissemens.
La population de cette commune est de 646 habitans, y compris 65 indigens et 3 mendians. Elle n'était en l'an XI, que de 486.
La superficie totale de son territoire est de 315 hectares, dont 238 en terres labourables, 18 en prés, 23 en pâtures, 4 en jardins, 16 en houblonniêres, 3 en contenance de propriétés bâties, 12 en routes, chemins, et 1 en rivières et ruisseaux. On cultive à Neuville le froment, l'orge, le seigle, le colza, l'olliette, l'avoine, les féveroles et le houblon. Sa culture principale est le blé et le houblon.
Le village, comportait de nombreux tisserands confectionnant de la batiste 36 métiers en 1789 et 31 métiers en 1804. Aujourd'hui tous les ouvriers sont occupés à tisser des étoffes de laine, dites mérinos.
Hameaux et lieux dits : La Massarderie. Le Champ du Mesnil. Le Bosquet Cailleau.

Eglise de Neuville en Avesnois
Le chevet.

Eglise de Neuville en Avesnois, descente de la croix.
Descente de la croix réalisée par le sculpteur local François Dufour

Eglise de Neuville en Avesnois, statue
Elisabeth de Hongrie faisant l'aumône à un pauvre. 17e siècle.

Eglise de Neuville en Avesnois, vitrail.
Un des vitraux de l'église.

Eglise de Neuville en Avesnois, Vierge et l'enfant.
Vierge et l'enfant.

Christ à l'arrière de l'église de Neuville en Avesnois
Christ situé à l'arrière de l'église.

 Neuville en Avesnois, salle des Fêtes.
La salle des Fêtes, rue Luton.

Monument aux morts de  Neuville en Avesnois
Le monument aux Morts de Neuville en Avesnois.

Calvaire de Neuville en Avesnois.
Le calvaire, rue du Maréchal Foch.
N50.194103 E3.589123

Neuville en Avesnois sur les albums de Croÿ.
Neuville en Avesnois sur les albums de Croÿ.
Voir en grand format
Eglise de Neuville en Avesnois
L’église Sainte-Elisabeth à Neuville en Avesnois

L'église fortifiée de Neuville en Avesnois construite en partie vers 1568 à l’emplacement d’une église plus ancienne, présente la particularité d’être fortifiée (nef unique couverte d'une voûte en bardeaux, chevet plat, lambris de couvrement, façade à deux puissants contreforts, deux échauguettes).

Eglise de Neuville en Avesnois
Echauguette de l’église Sainte-Elisabeth.

Deux échauguettes sont construites sur la diagonale de l’édifice, ce qui permettait aux défenseurs de surveiller les quatre façades. L’une est construite à l’angle Nord-Ouest, maçonnée en briques sur console en grès, et coiffée d’une poivrière. La seconde flanque l’angle Sud-Est. Un portail en plein cintre est surmonté d’un oeil-de-boeuf. L’église figure sur les albums de Croÿ : Tome IX ; p 189, planche 64. La vue est dessinée de loin. l’église apparaît derrière un mur, flanqué d’une tour cylindrique. Egalement dans le tome II, p 84, planche 13. Il s’agit d’une vue sous la forme d’un plan cadastral. L’église apparaît nettement comme entourée d’un mur fortifié, mais qui n’enserre pas totalement l’église. Le mur rejoint en effet la nef au niveau de la jonction nef/choeur. La grosse tour ronde vue précédemment appartient au mur d’enceinte. Il y a donc ici, à cette époque, à la fois le clocher-donjon de la Thiérache, mais aussi le cimetière fortifié du Hainaut.

Eglise de Neuville en Avesnois, la nef.
La nef.

Eglise de Neuville en Avesnois, st Roch.
Saint Roch.

Eglise de Neuville en Avesnois, statue.


Eglise de Neuville en Avesnois, statue.


Eglise de Neuville en Avesnois, Mairie.
Mairie de Neuville en Avesnois.

Chapelle à Neuville en Avesnois
Chapelle Ste Marie Mère de Dieu, rue du Maréchal Foch.
N50.200894 E3.576471
Neuville en Avesnois, chapelle.
N.D des Victoires édifiée en 1923.
Rue des Barres. N50.193356 E3.581910
Grotte de Lourdes à Neuville en Avesnois
La Grotte, près de l'église.

Jenlain
Jeumont
Jolimetz
La Flamengrie
La Longueville
Landrecies
Larouillies
Le Favril
Le Quesnoy
Leval
Lez Fontaine
Liessies
Limont Fontaine
Locquignol
Louvignies Quesnoy
Louvroil
Mairieux
Marbaix
Maresches
Maroilles
Marpent
Maubeuge
Mecquignies
Monceau Saint Waast
Moustier en Fagne
Neuf Mesnil
Neuville en Avesnois
Noyelles sur Sambre
Obies
Obrechies
Ohain
Orsinval
Petit Fayt
Poix du Nord
Pont sur Sambre
Potelle
Preux au Bois
Preux au Sart
Prisches
Quiévelon
Rainsars
Ramousies
Raucourt au Bois
Recquignies
Robersart
Rousies
Ruesnes
Sains du Nord
Saint Aubin
Saint Hilaire sur Helpe
Saint Rémy Chaussée
Saint Rémy du Nord
Saint Waast la Vallée
Salesches
Sars Poteries
Sassegnies
Sémeries
Semousies
Sepmeries
Solre le Château
Solrinnes
Taisnières en Thiérache
Taisnières sur Hon
Trélon
Vendegies au Bois
Vieux Mesnil
Vieux Reng
Villereau
Villers Pol
Villers Sire Nicole
Wallers en Fagne
Wargnies le Grand
Wargnies le Petit
Wattignies la Victoire
Wignehies
Willies