Accueil
Aibes
Amfroipret
Anor
Assevent
Audignies
Aulnoye Aymeries
Avesnelles
Avesnes sur Helpe
Bachant
Baives
Bas Lieu
Bavay
Beaudignies
Beaufort
Beaurepaire sur Sambre
Beaurieux
Bellignies
Bérelles
Berlaimont
Bermeries
Bersillies
Bettignies
Bettrechies
Beugnies
Boulogne sur Helpe
Bousies
Bousignies sur Roc
Boussières sur Sambre
Boussois
Bry
Cartignies
Cerfontaine
Choisies
Clairfayts
Colleret
Cousolre
Croix-Caluyau
Damousies
Dimechaux
Dimont
Dompierre sur Helpe
Dourlers
Eccles
Éclaibes
Écuélin
Élesmes
Englefontaine
Eppe-Sauvage
Eth
Étrœungt
Feignies
Felleries
Féron
Ferrière la Grande
Ferrière la Petite
Flaumont Waudrechies
Floursies
Floyon
Fontaine au Bois
Forest en Cambrésis
Fourmies
Frasnoy
Ghissignies
Glageon
Gognies Chaussée
Gommegnies
Grand Fayt
Gussignies
Hargnies
Haut Lieu
Hautmont
Hecq
Hestrud
Hon Hergies
Houdain lez Bavay

En long, en large et en travers.

Répertoire des villes et villages de l'Avesnois.

Sassegnies, village de l'Avesnois

Habitants : Sassegnisiens, Sassegnisiennes.
Code postal : 59145
Nb d'habitants en 2011 : 270
Superficie : 4,15 km2

Mairie de Sassegnies : 17, Grand'rue

Horaires d'ouverture :
Mardi : de 08h30 à 11h30
Mercredi : de 09h00 à 12h00
Jeudi et Vendredi : de 08h30 à 11h30

Tél : 03 27 67 30 24
Fax : 03 27 67 30 24

Mail : mairiesassegnies@orange.fr

Localisation sur carte du patrimoine de Sassegnies : Ici
Blason de Sassegnies

Source Gallica, Bulletin de la Commission historique du département du Nord - 1866, et annuaire statistique du département du Nord - 1838 (textes numérisés).
Sassegnies, noms anciens : Sassigniacas, 821, Titre de l'abb. de Maroilles, iroeus I, p. 246. - Saxineiis, 1131, Charte de l'évêque Liétard. - Sassegnies, 1186, J. de G., Ann. du Hainaut, XII, 339. - Sasigny, 1397, Le Carp., pr. II, 50. - Sassignies, XVe siècle. - Sasseniet,1640, pierre tombale du lieu, - Sarsegnies. - Sassegny, doc. divers.
Monuments : Au moyen-âge, un château-fort.
Église remontant, croit-on, au-delà de 1500.
Restes de redoutes élevées en 1793, par les Autrichiens, de distance en distance, sur la rive gauche de la Sambre.
Faits historiques : Ce village est un de ceux qui furent donnés en 821 à l'abbaye de Maroilles, par l'empereur Louis-le-Débonnaire.
A cette époque, et sans doute encore dans des temps bien postérieurs, les vassaux de l'abbaye, comme tous ceux attachés aux terres féodales, étaient serfs ; c'est ce que nous enseignent particulièrement ici les termes de l'acte de la donation, qui, dans l'énumération des dépendances des biens formant l'objet de cette libéralité, désignent les habitans par ces mots : de mancipiis et ancillabus. Le diplôme de Charles-le-Simple, de l'an 921, pour la confirmation des biens donnés à l'abbaye mentionne aussi les habitans par cette désignation : mancipiis utriusque sexûs.
A l'époque de ce diplôme de Charles-le-Simple, Sassegnies n'était déjà plus en la possession de l'abbaye.
Au XIIe siècle, paroisse du décanat d'Avesnes.
Seigneurie possédée, en 1192, par Wattier de Sassegnies.
Au commencement du 14.e siècle, il appartenait à Antoinette de Sassegnies, femme de Guillaume de Failly, gouverneur d'Arleux, et fille de Gérard, gouverneur du château d'Escaudœuvres, qui fut décapité à Mons, en 1340, pour cause de trahison.
La seigneurie de ce village passa à Guillaume de Jauche, seigneur de Mastaing, qui mourut en 1388. Jean de Jauche lui succéda ; elle échut ensuite à Adrien de Jauche, puis à Philibert de Jauche.
Ce dernier alla avec Charles V à la prise de la Goulette ; fait prisonnier par les Turcs, il fut conduit à Thunes et délivré par la prise de cette ville. Il fut tué devant Hesdin, en 1553.
Cette terre passa depuis successivement à Antoine de Jauche, Jean de Jauche et Marguerite de Jauche.
En 1609, elle fut transportée, par alliance, dans la maison d'Ongnies et ensuite, par acquisition, dans celle de seigneurs de Roisin.
Le chevalier Buat l'acheta, en 1778, et la conserva jusqu'à la Révolution.
Ce village était, avant 1789, du gouvernement et du baillage du Quesnoy ; il a toujours fait partie du canton de Berlaimont.
Occupé par les Autrichiens depuis août 1793 jusqu'en juin 1794 et par les Russes de 1815 à 1818.
Sassegnies a une population de 382 habitans, dont 84 indigens ; point de mendians.
Sa superficie est de 414 hectares, ainsi divisés : 98 en terres labourables, 251 en prés et pâtures, 3 en vergers, 46 en bois, 1 en terrains incultes, 2 en fonds d'habitations, 6 en chemins, et 7 en rivières et ruisseaux.
Sa culture ordinaire consiste en froment, seigle, épeautre, avoine, féveroles, trèfle et pommes de terre. Sa culture principale a pour objet le blé et l'épeautre.
Les nombreuses pâtures existant sur ce territoire sont d'une excellente qualité.
Les habitans y élèvent des bestiaux dont ils font commerce.
La fabrication et la vente en assez grande quantité des fromages dits de Maroilles complètent l'industrie de cette localité.
On trouve à Sassegnies un moulin à farine.
Hameaux et lieux dits : Gilbert-Mesnil. Le bois des Haies Mastaing.

Eglise de Sassegnies
Le chevet

Eglise de Sassegnies.
La nef.

Eglise de Sassegnies, sculpture en pierre


Eglise de Sassegnies, sculpture en pierre


Eglise de Sassegnies.


Eglise de Sassegnies.


Eglise de Sassegnies, fonts baptismaux
Les fonts baptismaux

Sassegnies sur les albums de Croÿ
Sassegnies sur les albums de Croÿ.
Voir en grand format
Sassegnies, l'église
L'église Saint Martin de Sassegnies, construite vers 1550.

Eglise de Sassegnies, l'autel
Le maître autel.

Eglise de Sassegnies, sculpture en pierre


Eglise de Sassegnies, sculpture en pierre


Eglise de Sassegnies, sculpture en pierre


Eglise de Sassegnies, St Nicolas
St Nicolas.

Eglise de Sassegnies, vierge.
La Vierge et l'Enfant.

Ecluse de Sassegnies
La Sambre à l'écluse de Sassegnies.

Le bras mort aménagé de Sassegnies.
Le bras mort aménagé de Sassegnies.

Mairie de Sassegnies
Mairie de Sassegnies.

Monument aux Morts de Sassegnies.
Monument aux Morts de Sassegnies.

Chapelle à  Sassegnies.
Chapelle, impasse du Calvaire.
N50.175192 E3.794336Oratoire à Sassegnies.
Oratoire St Jean de 1818, situé grand rue.
N50.177064 E3.801331Oratoire à Sassegnies.
Oratoire St Guillslain de 1848, Rte de Berlaimont.
N50.181832 E3.807124

Sassegnies, Chapelle Notre Dame des enfants érigée en 1926.
Chapelle Notre Dame des Enfants (1926).
Chemin de la Carmagnole. N50.177963 E3.789402
chapelle à Sassegnies.
Chapelle, rue Fâché du Bois.
N50.181825 E3.801374
Oratoire à Sassegnies.
Oratoire de 1821 dédié à N.D des sept Douleurs.
Rue du cimetière. N50.179566 E3.808859
Oratoire à Sassegnies.
Oratoire réalisé en partie avec des pierres de l'ancienne église
Situé chemin Latéral. N50.173550 E3.786701
Calvaire de Sassegnies.
Le Calvaire, Grand-Rue, impasse du Calvaire
N50.175195 E3.794012

Jenlain
Jeumont
Jolimetz
La Flamengrie
La Longueville
Landrecies
Larouillies
Le Favril
Le Quesnoy
Leval
Lez Fontaine
Liessies
Limont Fontaine
Locquignol
Louvignies Quesnoy
Louvroil
Mairieux
Marbaix
Maresches
Maroilles
Marpent
Maubeuge
Mecquignies
Monceau Saint Waast
Moustier en Fagne
Neuf Mesnil
Neuville en Avesnois
Noyelles sur Sambre
Obies
Obrechies
Ohain
Orsinval
Petit Fayt
Poix du Nord
Pont sur Sambre
Potelle
Preux au Bois
Preux au Sart
Prisches
Quiévelon
Rainsars
Ramousies
Raucourt au Bois
Recquignies
Robersart
Rousies
Ruesnes
Sains du Nord
Saint Aubin
Saint Hilaire sur Helpe
Saint Rémy Chaussée
Saint Rémy du Nord
Saint Waast la Vallée
Salesches
Sars Poteries
Sassegnies
Sémeries
Semousies
Sepmeries
Solre le Château
Solrinnes
Taisnières en Thiérache
Taisnières sur Hon
Trélon
Vendegies au Bois
Vieux Mesnil
Vieux Reng
Villereau
Villers Pol
Villers Sire Nicole
Wallers en Fagne
Wargnies le Grand
Wargnies le Petit
Wattignies la Victoire
Wignehies
Willies