Accueil
Aibes
Amfroipret
Anor
Assevent
Audignies
Aulnoye Aymeries
Avesnelles
Avesnes sur Helpe
Bachant
Baives
Bas Lieu
Bavay
Beaudignies
Beaufort
Beaurepaire sur Sambre
Beaurieux
Bellignies
Bérelles
Berlaimont
Bermeries
Bersillies
Bettignies
Bettrechies
Beugnies
Boulogne sur Helpe
Bousies
Bousignies sur Roc
Boussières sur Sambre
Boussois
Bry
Cartignies
Cerfontaine
Choisies
Clairfayts
Colleret
Cousolre
Croix-Caluyau
Damousies
Dimechaux
Dimont
Dompierre sur Helpe
Dourlers
Eccles
Éclaibes
Écuélin
Élesmes
Englefontaine
Eppe-Sauvage
Eth
Étrœungt
Feignies
Felleries
Féron
Ferrière la Grande
Ferrière la Petite
Flaumont Waudrechies
Floursies
Floyon
Fontaine au Bois
Forest en Cambrésis
Fourmies
Frasnoy
Ghissignies
Glageon
Gognies Chaussée
Gommegnies
Grand Fayt
Gussignies
Hargnies
Haut Lieu
Hautmont
Hecq
Hestrud
Hon Hergies
Houdain lez Bavay

En long, en large et en travers.

Répertoire des villes et villages de l'Avesnois.

Bousies, village de l'Avesnois

Habitants : Bodiciens, Bodiciennes
Code postal : 59222
Nb d'habitants en 2010 : 1699
Superficie : 9,88 km2

Mairie de Bousies : 14 place Pierre Gouzon

Horaires d'ouverture :
Lundi au vendredi de 8h à 12h et de 13h45 à 17h30
Fermée le mercredi après-midi

Tél : 03 27 77.56.56
Fax : 03 27 77.56.57

Mail : mairiedebousies@wanadoo.fr

Site de la commune de Bousies : www.bousies.fr

Musée : Musée des Evolutions

Localisation sur carte du patrimoine de Bousies : Ici
Blason de Bousies

Source Gallica, Bulletin de la Commission historique du département du Nord - 1866, et annuaire statistique du département du Nord - 1836 (textes numérisés)
Bousies, noms anciens : Boussies, 1030, petit cartulaire de Cambrai, - Bousies, 1071, Le Carp. Pr. II, 10. - Bousies, 1129, Titre de l'abb. de St-Éloi. Le Carp. Pr. II, 17. - Buzeis, 1170 , Cart. de l'abb. de Vaucelles. - Bousiaco, 1153, Titre de l'abb. de Saint- André, Le Carp., Pr. II, 20. - Busies, 1177, Titre de l'abb. d'Anchin. - Busis, 1184, Titre de Saint-Aubert, Le Carp., Pr. II, 21. - Bouzies, 1186, J. de G., ann. du Hain, XII, 339. - Bolsies, 1202, Loi de commune de Salesches, Cart. de l'abb. de Maroilles. - Bousies, 1290, 1er Cart. du Hainaut. - Boussies, 1349 , Pouillé du diocèse de Cambrai.
Monuments : Chaussée romaine de Bavai à Saint-Quentin, à peu de distance de laquelle, en défrichant des bois, on a trouvé, en 1828 et 1843, des constructions, des tombeaux, des vases en terre et en bronze, des statuettes en bronze et d'autres objets d'origine romaine.
Château féodal, démoli il y a quelques années.
On ignore la date de l'érection de l'église de Bousies; une pierre incrustée dans la muraille du choeur, au-dessus de l'ancienne tribune seigneuriale, porte l'épitaphe de Philippe-Guillaume de La Pierre, seigneur du lieu, décédé en 1622. La cloche a été fondue en 1718.
Faits historiques : Village très-ancien. Siége de l'une des plus célèbres pairies du Cambrésis et comptant, en même temps, parmi les baronnies du Hainaut.
En l'an 408, Poscenne, frère du prêtre Gibrien, et comme lui disciple de St.-Remy, se retira à Bousies.
En 1007, Jean de Bousies prêta serment, en qualité de pair, à l'évêque Herluin, créé premier comte de Cambrai. Plusieurs de ses seigneurs prirent part aux croisades. Gautier de Bousies accompagnait le comte de Flandre à la prise de Constantinople, en 1202.
La comtesse Marguerite déclara, en mai 1260, avoir donné à Bauduin dou Castel, son féal sergent, et à ses hoirs, à toujours, la part qui lui appartenait par indivis, avec le seigneur de Bousies, d'une terre à Croix, près Forest, pour la tenir du comte de Hainaut, à charge de 6 deniers de cens annuel, au receveur des briefs de Forest.
Par acte de l'an 1290, Jean d'Avesnes, comte de Hainaut, déclare qu'étant de nouveau venu à terre, il jure solennellement, ainsi que ses prédécesseurs, les comtes de Hainaut, seigneurs de Valenciennes, l'ont toujours fait, de conserver et maintenir les privilèges et franchises de cette ville. Sur le dos de cet acte est écrit que le comte a prié divers seigneurs, entr'autres Watier de Bousies, de sceller ces lettres et de l'obliger à les exécuter, s'il y contrevient.
Watier, chevalier, sire de Bousies, reconnaît par lettres de juillet 1293, n'avoir aucun droit de chevaux ni de charrette dans la cour de St. André, à Briastre, et ordonne que son maire reportera dans la cour de celle église un sac et une bourlette que l'on y avait pris, en disant : "étendez, ches bonnes gens, je prins cheeus de l'autorité du seigneur de Bousies, et de par lui cest sac et cette bourlette et cheus le remets."
Bauduin, seigneur de Bousies, et d'autres seigneurs du Hainaut, furent présens, le 23 mars 1297, aux lettres par lesquelles Wautier Sarrazin, sire du Casteler et de Neuve-Maison, reconnaît avoir repris en fief de Jean d'Avesnes, comte de Hainaut, et promet de tenir à toujours de lui, ou de ses hoirs, en fief lige, la ville de Rancrois-le-Bière et appartenances, qu'il tenait dudit comte, à charge de 5 sols de cens par an.
Des lettres du 18 mai 1304, de Thierri dou Casteller, bailli du Hainaut, constatent que, sur la plainte de Watier, sire de Bousies, les abbé et couvent de St.-Denis, en France, ont été condamnés pour avoir fait des ajournemens et autres actes de justice sur la terre d'Amerval et sur Beaureng, fiefs tenus dudit Watier de Bousies.
En 1415, Louis de Bousies est tué à la bataille d’Azincourt. Sa fille entre dans la famille des De La Pierre qui deviendront, sous Louis XIV, Marquis de Bousies. Le pape Innocent XI donnera même à la marquise des reliques de Sainte Calixe et Calepode.
En 1460, Jeanne, dame de Bousies, en épousant Jean Nicolas, fils du châtelain de Ripelmonde, porta la terre et pairie de Bousies dans la famille de La Pierre.
Une curieuse épitaphe se rapportant à un seigneur de Bousies se trouvait jadis dans l'église de Saint- Aubert; elle est reproduite par Le Carpentier dans son Histoire de Cambrai, tome I, page 316 de la IIIe partie.
En 1186, Bousies formait une paroisse du décanat d'Haspres.
Bousies a une population de 1577 habitans, dont 350 indigens et 40 mendians. Cette commune, qui compte aujourd'hui 320 ménages, n'en avait que 120 en 1684, ainsi qu'il résulte d'un titre de cette époque.
Son territoire contient 979 hectares, ainsi divisés: 384 en terres labourables, 164 en prés et pâtures, 91 en houblonnières, 8 en jardins, 288 en bois, 2 en avenues, 1 en landes, 10 en superficie des propriétés bâties, 29 en routes, chemins, et 2 en rivières et ruisseaux.
Sa culture consiste principalement en blé et houblon. La fabrication des mérinos occupe au moins 80 métiers dans cette commune.
Il n'existe à Bousies qu'un moulin à blé.
Hameaux et lieux dits : Boussiotte. La Wagnolle. Le Bois de l'Épinette. Le Bois de Caluyeaux. Le Moulin d'Herpies. La Recombe. La Haute-Borne. Lannoy. Le Bois de la Pâture. Le Pré Bricourt. Le Marais. La Héronnière. Le Pré des Boeufs. Les Prés Monsieur. Barzile.

Eglise de Bousies, la chaire.
La chaire à prêcher de 1692 provient de l'ancienne église.

Eglise de Bousies, le banc de communion.
Un élément du banc de communion.

Eglise de Bousies, tableau.
Tableau situé dans le choeur.

Eglise de Bousies
La nef et ses 14 colonnes soutenant les voûtes.

Eglise de Bousies, vitrail.
Un des vitraux de l'église.

Monument aux Morts de Bousies.
Monument aux Morts de Bousies.

Mémorial à Bousies.
Mémorial dédié aux victimes innocentes de Croix Caluyau et de Bousies fusillées par les Allemands le 2 septembre 1944.
Salle des fêtes de Bousies
Salle des Fêtes de Bousies.

Le moulin des Harpies
Le moulin des Harpies.

Lavoir à Bousies.
La Fontaine Jet Rare, 64 Rue de la République.

Toiture à Bousies.
Jolie architecture, Rue Charles Seydoux.

Ecole de Bousies
L'école maternelle.

Stade de Bousies
Equipements sportif à Bousies.

Bousies sur les albums de Croÿ.
Bousies sur les albums de Croÿ.
Voir en grand format
Bousies sur les albums de Croÿ.
Autre vue de Bousies sur les albums de Croÿ.
Voir en grand format
Eglise St Rémi de Bousies
L'église Saint-Rémi à Bousies. (18ème siècle)

Cette église de style jésuite a été édifiée sur le site d'une ancienne église de 1736 à 1740. C'est à cette date qu'elle fut consacrée par Monseigneur de Saint Albin, Archevêque de Cambrai. Le clocher a été construit après la Première Guerre Mondiale, le premier ayant subi des dommages lors du conflit. La nef centrale s'élève à 14 mètres de hauteur, portée par 14 colonnes à chapiteaux toscans.
Elle est construite en briques rouges avec encadrements de pierres blanches. L'église possède un important mobilier, ainsi qu'un remarquable Chemin de Croix de 14 tableaux du peintre Dumortier (1864).
On y trouve également la pierre tombale de 1724 de Jérôme Pierchon, mayeur de Bousies décédé en 1722, de son épouse et de sa nièce, décédées en 1724.

Confessionnal de l'église St Rémi à Bousies
Le confessionnal en chêne sculpté

Reliquaire de l'église St Rémi à Bousies
Reliques de Sainte Calixe et Calepode, don du Pape Innocent XI.

Eglise de Bousies, Christ.
Autel de la bonne mort. Christ sculpté du 18è siècle.
Le bas relief en stuc représente la mise au tombeau du Christ.
Eglise de Bousies, les fonts baptismaux.
Les fonts baptismaux

Eglise de Bousies, st Sébastien.
Saint Sébastien.

La mairie de Bousies
La mairie de Bousies.

Etang à Bousies
Le plan d'eau et l'église de Bousies

Kiosque dans le Parc Rural
Le kiosque ( Parc Rural ).

Place Pierre Gouzon
La Place Pierre Gouzon et sa fontaine.

Vue aérienne de Bousies
Vue aérienne de Bousies.

Machine à Bousies.
Métier à sabres des années 1890, Rue Charles Seydoux.

Métier à tisser Staubli Frères équipé d'un mécanisme type Jacquard.
Le mécanisme fonctionne avec un système de carte perforée. Les cartes dessinent les futurs motifs sur le textile. Les motifs, ne sont que des lignes ou des carreaux car ce métier est calibré pour un travail de la matière de façon horizontale et/ou verticale.
Le levier vertical pousse la navette rapidement et lui donne suffisamment de vitesse pour traverser toute la largeur du battant.
Ce type de métier à tisser a fonctionné au sein du tissage Seydoux de 1866 à 1965.
Ce métier a été acheté et rénové par l'entreprise Ducarne en 2013.

Ecole de Bousies
L'école primaire.

Cascade du moulin sur le ruisseau des Harpies
Cascade du moulin sur le ruisseau des Harpies.


Notre Dame de Lourdes, rue Neuve.
N50.153377 E3.610366
Chapelle type potale, rue Pasteur.
Chapelle type potale de 1778 dédié à ND des 7 Douleurs.
rue Pasteur. N50.151196 E3.612434
Chapelle blanche
La chapelle blanche, rue Victor Hugo.
N50.152905 E3.617479
La chapelle du cimetière à Bousies.
La chapelle du cimetière.
N50.154252 E3.617593
Chapelle de la rue de la Tranquilité à Bousies.
Chapelle de 1929, rue de la Tranquillité.
 N50.143842 E3.621998
Chapelle à Bousies.
Chapelle située rue des Fusillés.
N50.151548 E3.609539
Oratoire à Bousies.
Oratoire de 1737 situé rue des Fusillés / Ferme de l'Epinette.
N50.148670 E3.598265
Niche à Bousies.
Niche située rue de la République.
N50.148563 E3.620852

Bousies, le calvaire du cimetière.
Le calvaire du cimetière.
N50.155055 E3.617784
Calvaire de Bousies.
Le calvaire. Rue des Fusillés.
N50.149492 E3.603976
Chapelle Notre Dame de Foy - 1682.
Chapelle érigée en 1682 et dédiée à Notre Dame de Foy.
rue de Landrecies. N50.150669 E3.627397
Chapelle à Bousies.
Chapelle dédiée à ND  de la Délivrance.
Rue du Stade Georges Pantegnie. N50.149388 E3.610753
Oratoire à Bousies.
Oratoire dédié à Ste Anne et St Clément, rue de la République.
N50.148530 E3.622071
Oratoire à Bousies.
Oratoire situé rue de Robersart. N50.152828 E3.621813

Musée des Evolutions

Le musée des Evolutions à Bousies. C'est dans cette ferme remarquable du XVIème siècle, que vous suivrez toute l'histoire de notre territoire, de l'origine de la vie sur Terre, jusqu'à l'arrivée de l'Homme et toute sa créativité au cours des civilisations, du néolithique à la vie moderne.

Musée des Evolutions
Bousies, Salle des sports
Salle des sports Gérard Noiret inaugurée 19 mai 2012.

Le Parc Rural
Le Parc Rural.

Le clocher de l'église de Bousies vu du parc rural.
Le clocher de l'église de Bousies vu du parc rural.

Faire connaître la page consacrée au village de Bousies via Facebook.


Sources : Ville de Bousies, Wikipédia
"Albums de Croÿ, Tome IX, Comté de Hainaut VI, et Tome V, Comté de Hainaut II, Editions du Crédit Communal de Belgique"

Claudie Péan, Sylvie Meunier et André Poulain ont contribué à la réalisation de cette page

*Haut de page*


Jenlain
Jeumont
Jolimetz
La Flamengrie
La Longueville
Landrecies
Larouillies
Le Favril
Le Quesnoy
Leval
Lez Fontaine
Liessies
Limont Fontaine
Locquignol
Louvignies Quesnoy
Louvroil
Mairieux
Marbaix
Maresches
Maroilles
Marpent
Maubeuge
Mecquignies
Monceau Saint Waast
Moustier en Fagne
Neuf Mesnil
Neuville en Avesnois
Noyelles sur Sambre
Obies
Obrechies
Ohain
Orsinval
Petit Fayt
Poix du Nord
Pont sur Sambre
Potelle
Preux au Bois
Preux au Sart
Prisches
Quiévelon
Rainsars
Ramousies
Raucourt au Bois
Recquignies
Robersart
Rousies
Ruesnes
Sains du Nord
Saint Aubin
Saint Hilaire sur Helpe
Saint Rémy Chaussée
Saint Rémy du Nord
Saint Waast la Vallée
Salesches
Sars Poteries
Sassegnies
Sémeries
Semousies
Sepmeries
Solre le Château
Solrinnes
Taisnières en Thiérache
Taisnières sur Hon
Trélon
Vendegies au Bois
Vieux Mesnil
Vieux Reng
Villereau
Villers Pol
Villers Sire Nicole
Wallers en Fagne
Wargnies le Grand
Wargnies le Petit
Wattignies la Victoire
Wignehies
Willies