Accueil
Aibes
Amfroipret
Anor
Assevent
Audignies
Aulnoye Aymeries
Avesnelles
Avesnes sur Helpe
Bachant
Baives
Bas Lieu
Bavay
Beaudignies
Beaufort
Beaurepaire sur Sambre
Beaurieux
Bellignies
Bérelles
Berlaimont
Bermeries
Bersillies
Bettignies
Bettrechies
Beugnies
Boulogne sur Helpe
Bousies
Bousignies sur Roc
Boussières sur Sambre
Boussois
Bry
Cartignies
Cerfontaine
Choisies
Clairfayts
Colleret
Cousolre
Croix-Caluyau
Damousies
Dimechaux
Dimont
Dompierre sur Helpe
Dourlers
Eccles
Éclaibes
Écuélin
Élesmes
Englefontaine
Eppe-Sauvage
Eth
Étrœungt
Feignies
Felleries
Féron
Ferrière la Grande
Ferrière la Petite
Flaumont Waudrechies
Floursies
Floyon
Fontaine au Bois
Forest en Cambrésis
Fourmies
Frasnoy
Ghissignies
Glageon
Gognies Chaussée
Gommegnies
Grand Fayt
Gussignies
Hargnies
Haut Lieu
Hautmont
Hecq
Hestrud
Hon Hergies
Houdain lez Bavay

En long, en large et en travers.

Répertoire des villes et villages de l'Avesnois.

Sars Poteries, village de l'Avesnois

Habitants : Sarséens, Sarséennes.
Code postal : 59216
Nb d'habitants en 2011 : 1491
Superficie : 7,88 km2

Mairie de Sars Poteries : 9, rue Jean-Jaurès

Horaires d'ouverture :
Lundi : de 09h00 à 12h00
Mardi au Vendredi : de 09h00 à 12h00
et de 13h30 à 17h30
Samedi : de 09h00 à 12h00

Tél : 03 27 61 62 47
Fax : 03 27 59 36 23

Mail : mairie.sarspoteries@wanadoo.fr

OT Sars Poteries : http://sarspoteries.chez.com

MusVerre, Musée du verre de Sars Poteries.

Blason de Sars Poteries
Localisation sur carte du patrimoine de Sars Poteries : Ici

Source Gallica, Bulletin de la Commission historique du département du Nord - 1866, et annuaire statistique du département du Nord - 1838 (textes numérisés)
Sars Poteries, noms anciens : Sars, 1186, J. de G., ann. du Hainaut, XII, 339. - Sars, 1206, Cart. de l'abb. d'Alne. - Sarts. - Sars Poteries, doc. divers.
Monuments : Pierre druidique, désignée sous le nom de pierre de Dessus-Bise, à 140 mètres N.-O. environ de l'église, sur un monticule. C'est un grès conique de 1m51 de hauteur sur 2m85 de circonférence au pied et de 0m71 au sommet. Son origine est inconnue. Au sommet est un trou carré de 3 centimètres, tant d'ouverture que de profondeur, que quelques personnes pensent avoir été creusé anciennement pour y placer le drapeau de la jeunesse en temps de kermesse; d'autres assurent au contraire qu'il a servi à sceller la chaîne à laquelle étaient attachés les malfaiteurs que l'on exposait au pilori. La forme et la dimension de ce trou donnent plus de créance à cette dernière opinion qu'à la première.
Église remontant au delà du XVIIe siècle.
Faits historiques : Paroisse du décanat d'Avesnes, en 1186. L'abbaye de Liessies avait la collation de la cure. Village de la terre et pairie d'Avesnes , où ces seigneurs ont conservé des propriétés, le terrage et des rentes jusqu'à la révolution.
La paroisse de Sars Poteries comprend le village de Beugnies dans sa circonscription.
Le village de Sars Poteries doit évidemment la seconde partie de son nom aux nombreuses fabriques de poteries qui y existent de temps immémorial. Quoique peu considérable par lui-même, il jouit dans le pays d'une assez grande réputation à cause des cendres fossiles qui y furent découvertes en 1777 et que l'on emploie comme amendement. L'exploitation commença aussitôt et s'est toujours continuée depuis, enrichissant les particuliers qui se livrèrent à cette entreprise et tous les villages d'alentour, qui profitèrent de ses produits. Les filons sont séparés les uns des autres par de la terre potasse dont les potiers de Sars Poteries se servent utilement dans leurs fabriques. Parmi les cendres il se rencontre par intervalle de petites couches d'une matière qui ressemble à du bois consommé par la durée des temps et recélant des pyrites ferrugineuses. L'exploitation annuelle de ces cendres végétatives a roulé sur mille à deux mille mètres cubes.
Napoléon et la garde impériale passèrent à Sars Poteries dans les premiers jours de juin 1815, se rendant à l'armée qui se réunissait sur la frontière.
Les registres de l'état-civil de Sars Poteries remontent à l'année 1638.
La population de Sars Poteries est considérablement accrue depuis le commencement de ce siècle. Elle était de 614 individus en 1803; elle en comprend aujourd'hui 979, dont 100 indigens et 6 mendians. Sa surface territoriale est de 778 hectares, dont 313 en terres à labour, 241 en prés et pâtures, 193 en bois, 6 en propriétés bâties, 22 en routes et chemins, et 3 en ruisseaux.
On y récolte le blé, l'épeautre, le seigle, l'avoine, les betteraves et les pommes de terre. Ses produits principaux sont le blé, les pommes de terre et les betteraves.
On trouve à Sars Poteries, une verrerie, une distillerie de genièvre, une fabrique de sucre de betteraves, 9 poteries de terre, 8 poteries de grès, 2 brasseries, 3 carrières de pierres de taille, 3 fabriques de briques et carreaux, une carrière de cendres fossiles, une carrière de sable et 1 moulin à eau à farine.
Hameaux et lieux dits : Courtemain. La Verrerie. Le Baty. Les Crayaux. La Planchette. Eugnies. Le Boquiau. Le Bois de la Queue de Sars.

Eglise de Sars Poteries


Eglise de Sars Poteries, Ste Anne
Ste Anne

Eglise de Sars Poteries, détail de l'autel.
Détail du retable.

Eglise de Sars Poteries, Ste Catherine
Ste Catherine.

Sars Poteries, l'ancienne gare
L'ancienne gare de Sars Poteries.

Sars Poteries , le kiosque
Kiosque de la fin du 19ème siècle.

Sculpture à sars Poteries.
Emblème sur une maison rue Victor Hugo.

Sars Poteries, pierre dessus bise
La pierre de Dessus-Bise est aussi appelée pierre Sybisse, pierre de Soubise ou de Sous-Bise. Place du vieux marché.
Menhirs à Sars Poteries.
Menhirs retrouvés lors de travaux, rue Potier.

Sars Poteries, Chapelle
Chapelle N.D.de Grâce (1728), rue du Général Leclerc.
N50.169923 E4.033223
Sars Poteries, oratoire.
Oratoire de 1815 dédié à ND de Walcourt. rue de Dimont
N50.173247 E4.026466
Sars Poteries, Chapelle
Chapelle St Liénard et N.D. des 7 douleurs.
Rue du Général de Gaulle. N50.165188 E4.028943
Sars Poteries, oratoire.
Oratoire de 1869 dédié à ND des 7 Douleurs (en cours de restauration) Rue du Général Leclerc. N50.173027 E4.034623
Chapelle ND de Walcourt à Sars Poteries.
Chapelle ND de Walcourt,
D962. N50.165624 E4.030624
Statues du calvaire de Sars Poteries
Les statues du calvaire ont été placées en lieu sûr.

Eglise de Sars Poteries
Église Saint-Pierre-Saint-Paul à Sars Poteries - 1877

Eglise de Sars Poteries
La nef

Eglise de Sars Poteries, la chaire
La chaire

Eglise de Sars Poteries, fonts baptismaux
Les fonts baptismaux.

Eglise de Sars Poteries, bas relief de l'Autel
Bas relief de l'autel.

Eglise de Sars Poteries, détail des panneaux du choeur
Détail des panneaux du choeur.

Sars Poteries, mairie
La mairie de Sars Poteries

Sars Poteries, le monument aux Morts
Monument aux Morts réalisé par Clotaire Jouniaux Piérart,
marbrier, à Sars Poteries.
Sars Poteries, le buste Imbert
Buste d'Henri Imbert, directeur de la verrerie de Sars Poteries
(fin du XIX ème siècle)
Sars Poteries, le lavoir
Fontaine - lavoir rue Anatole France.

Sars Poteries, médaillon
Symbole de la République sur le haut de la médiathèque.

Sars Poteries, oratoire.
Oratoire de 1862 dédié à St Roch, rue Potier.
N50.173874 E4.029414
Sars Poteries, oratoire.
Oratoire situé Rue Scalier.
N50.172592 E4.035662
Sars Poteries, oratoire
Oratoire de 1887, rue du Général de Gaulle
N50.167971 E 4.047037
Sars Poteries, chapelle ND de la Salette
Chapelle ND de la Salette, rue Lamant.
N50.163564 E4.026584
Sars Poteries, calvaire
Le calvaire de Sars Poteries, rue Pasteur lieu dit "le Marquais"
Devant la pierre d'autel, on peut lire la date : 1752 JHS
et "CETTE MORT SACREE DONNE LA VIE"
N50.168641 E4.030727

Le moulin de Sars Poteries

Le moulin Delmotte à Sars Poteries, est l’un des très rares moulins de l’Avesnois à avoir conservé son mécanisme intégral, avec ses meules. C’est aussi l’un des seuls à ouvrir ses portes au public régulièrement. Un état des moulins appartenant au duc d’Orléans, seigneur du lieu, mentionne, pour l’année 1514, et pour Sars, un marteau et affinoir. Par la suite, il n’est plus fait mention de moulins à Sars-Poteries, et la carte de Cassini n’en indique aucun. En 1773, une requête est formée par un nommé Joseph Carroi pour construire un moulin à eau à farine. On ne sait s’il obtint l’autorisation, mais l’imposte en pierre bleue du pays comporte la date 1790 et les initiales CM (Charles Montay) et MLT (Marie Louise Tricot). A partir de cette date, il est possible de suivre la succession des occupants jusqu’à nos jours. A la mort de Charles Montay survenue en 1804, le moulin devient la propriété de ses enfants, puis en 1813, du seul Isidore. En 1831, ce dernier meurt et le moulin est vendu à Pierre-Joseph Wiart. En 1837, sa fille, Ludivine, épouse de Xavier Richet, en hérite, et le meunier est Pascal Montay, fils d’Isidore. C’est en 1855 que Xavier Antoine Richet, venant de Fourmies où il avait été maître de fonderie puis filateur, s’installe au moulin. C’est lui qui entreprendra les démarches pour règlementer son moulin en 1863.
Deux roues, l’une de 2,936 m et l’autre de 2,666 m, actionnent chacune une paire de meules. Le plan cadastral de 1828 mentionne déjà ces deux roues.

Sars Poteries, le moulin

Sars Poteries, le moulin

De 1874 à 1882, ses enfants Eugène, Irénée, Palmyre, Rachel et Amédée lui succèdent.
Ce dernier acquiert le moulin et l’agrandit. Peut-être est-ce lui aussi qui modernise le mécanisme, en adaptant une roue capable d’actionner trois paires de meules, et en supprimant la deuxième roue ? En 1903, son fils Albert Richet lui succède, suivi de son gendre en 1928. Dès 1920, le moulin ne produit plus de farine panifiable mais seulement des céréales secondaires pour l’alimentation animale. La roue hydraulique, en bois et en fer, est démontée en 1958 pour cause de vétusté, et remplacée par la turbine actuelle. Le 30 juillet 1963, suite à une maladie, Arthur Delmotte doit cesser son activité. Il décède le 13 février 1964. Bien entretenu par sa veuve et sa fille Annette, l’édifice est ouvert au public depuis 1972. Il sert de cadre à diverses expositions.
En 1982 il fait l’objet de travaux importants, financés par ses propriétaires et par des subventions sollicitées par l’ARAM auprès du ministère de l’Environnement (F.I.Q.V.) et de la Région. La toiture est complètement renouvelée, le bief curé et restauré. Suite à ces travaux, une cérémonie d’inauguration a lieu le 8 mai 1983. Depuis, des travaux d’entretien sont régulièrement exécutés par les propriétaires puis par Annette seule. Ils ont toujours eu à cœur d’ouvrir leur moulin au public, et d’en assurer l’animation avec enthousiasme et compétence.

*MusVerre*: musée du verre de Sars Poteries

Sars Poteries, le musée du verre.

Installé jusqu'en 2015 dans l'ancienne demeure du patron des verreries, le musée a vu le jour en 1967 avec une première exposition consacrée aux "Bousillés" mise en place par Louis Mériaux, abbé d'Aniche puis abbé de Sars Poteries.
En 1976, Louis Mériaux, soucieux de perpétuer le savoir-faire verrier, ouvre l’atelier du verre dans une ancienne grange, avec les anciens ouvriers verriers.
En 1982, il organise le premier symposium international du verre contemporain en France. Cette manifestation permet alors de confronter les réflexions d'artistes comme Howard Ben Tre (USA), Ales Vasicek ou encore Josef Tomecko (Tchécoslovaquie).
Suivra en 1984, le colloque international "Verre et Architecture" qui attirera des artistes renommés du monde entier. Ces deux évènements scellent la nouvelle vocation du musée : devenir un lieu incontournable pour la création contemporaine en verre. Les œuvres réalisées ou apportées à Sars Poteries à l'occasion de ces manifestations constituent ainsi le premier ensemble de la collection de verre contemporain qui n'a cessé de grandir depuis.
La départementalisation du musée apporte depuis 1994 les moyens nécessaires pour enrichir cette collection par une politique d'acquisition et permettre au musée de devenir, notamment par l'accueil d' artistes en résidence un lieu d'échanges, de rencontres et de découverte du verre artistique contemporain.
Le nouvel atelier est inauguré en novembre 2001. Cet équipement unique en Europe du Nord, permet au musée de jouer un rôle incontournable dans la création contemporaine par l’accueil de résidences et l’organisation de stages.
En 2009, le Conseil général du Nord décide la construction d’un nouveau bâtiment capable de réaliser les ambitions du musée-atelier départemental du Verre : présenter au mieux la collection devenue l’une des plus importantes en Europe pour le verre contemporain et regrouper l’ensemble des fonctions d’un musée moderne sur un seul site.
MusVerre, le nouveau musée jouxtant désormais l’atelier a été inauguré le 1er octobre 2016. À partir de sa collection unique et grâce à son nouvel écrin, le musée du Verre continuera à questionner le matériau qu’est le verre, en confrontant différentes expressions artistiques, de la sculpture à l’architecture en passant par le design et les installations, sans oublier d’inviter la musique, la danse et la poésie.

MusVerre, Musée du verre de Sars Poteries.

Ci-contre : Lampe à pétrole offerte à Henri Imbert, directeur de la verrerie de Sars Poteries à l’occasion de son mariage.
Florent Vinck père et fils au soufflage et Joseph Poels à la taille et à la gravure. (janvier-février 1882)


Jenlain
Jeumont
Jolimetz
La Flamengrie
La Longueville
Landrecies
Larouillies
Le Favril
Le Quesnoy
Leval
Lez Fontaine
Liessies
Limont Fontaine
Locquignol
Louvignies Quesnoy
Louvroil
Mairieux
Marbaix
Maresches
Maroilles
Marpent
Maubeuge
Mecquignies
Monceau Saint Waast
Moustier en Fagne
Neuf Mesnil
Neuville en Avesnois
Noyelles sur Sambre
Obies
Obrechies
Ohain
Orsinval
Petit Fayt
Poix du Nord
Pont sur Sambre
Potelle
Preux au Bois
Preux au Sart
Prisches
Quiévelon
Rainsars
Ramousies
Raucourt au Bois
Recquignies
Robersart
Rousies
Ruesnes
Sains du Nord
Saint Aubin
Saint Hilaire sur Helpe
Saint Rémy Chaussée
Saint Rémy du Nord
Saint Waast la Vallée
Salesches
Sars Poteries
Sassegnies
Sémeries
Semousies
Sepmeries
Solre le Château
Solrinnes
Taisnières en Thiérache
Taisnières sur Hon
Trélon
Vendegies au Bois
Vieux Mesnil
Vieux Reng
Villereau
Villers Pol
Villers Sire Nicole
Wallers en Fagne
Wargnies le Grand
Wargnies le Petit
Wattignies la Victoire
Wignehies
Willies