Accueil
Aibes
Amfroipret
Anor
Assevent
Audignies
Aulnoye Aymeries
Avesnelles
Avesnes sur Helpe
Bachant
Baives
Bas Lieu
Bavay
Beaudignies
Beaufort
Beaurepaire sur Sambre
Beaurieux
Bellignies
Bérelles
Berlaimont
Bermeries
Bersillies
Bettignies
Bettrechies
Beugnies
Boulogne sur Helpe
Bousies
Bousignies sur Roc
Boussières sur Sambre
Boussois
Bry
Cartignies
Cerfontaine
Choisies
Clairfayts
Colleret
Cousolre
Croix-Caluyau
Damousies
Dimechaux
Dimont
Dompierre sur Helpe
Dourlers
Eccles
Éclaibes
Écuélin
Élesmes
Englefontaine
Eppe-Sauvage
Eth
Étrœungt
Feignies
Felleries
Féron
Ferrière la Grande
Ferrière la Petite
Flaumont Waudrechies
Floursies
Floyon
Fontaine au Bois
Forest en Cambrésis
Fourmies
Frasnoy
Ghissignies
Glageon
Gognies Chaussée
Gommegnies
Grand Fayt
Gussignies
Hargnies
Haut Lieu
Hautmont
Hecq
Hestrud
Hon Hergies
Houdain lez Bavay

En long, en large et en travers.

Répertoire des villes et villages de l'Avesnois.

Saint Hilaire sur Helpe, village de l'Avesnois

Habitants : Saint-Hilairois, Saint-Hilairoises.
Code postal : 59440
Nb d'habitants en 2011 : 779
Superficie : 15,41 km2

Mairie de Saint Hilaire sur Helpe : 4, rue de la Mairie

Horaires d'ouverture :
Lundi : de 13h30 à 16h30
Mardi : de 09h00 à 12h00
Mercredi : de 13h30 à 16h30
Jeudi : de 09h00 à 12h00
Vendredi : de 09h00 à 12h00

Tél : 03 27 61 47 77
Fax : 03 27 61 37 76

Mail : mairie.st-hilaire-h@wanadoo.fr
Blason de Saint Hilaire sur Helpe
Localisation sur carte du patrimoine de Saint Hilaire sur Helpe : Ici

Source Gallica, Bulletin de la Commission historique du département du Nord - 1866, et annuaire statistique du département du Nord - 1838 (textes numérisés)
Saint Hilaire sur Helpe, noms anciens : Sanctus Hilarius, 1140, cart. de l'abb. de Liessies. - Saint Hilier, 1186, J. de Guise, XII, 339. - Sanctus Hilarius, 1249; 1262, cart. de l'abb. de Liessies. - Sanctus Hylarius, 1349, pouillé de diocèse de Cambrai. - Saint Illier, 1643, acte féodal de la pairie d'Avesnes. - Saint Islieg. - Saint Yslieg. - Saint Hillaire. - Saint Hilaire, documents divers.
Monuments : Voie romaine de Bavai à Reims. Dans l'angle Est formé par cette chaussée et la rivière de l'Helpe Majeure se trouvait la station de Fissiacum, dont il a été parlé à l'article Dompierre.
Sur différents autres points de son territoire, on a découvert des restes de constructions romaines. Un cultivateur de Saint Hilaire sur Helpe, en labourant en 1824 un champ peu éloigné du centre de cette commune, éprouva tout-à coup une forte résistance et s'aperçut que le soc de sa charrue avait soulevé une pierre dont la forme et le volume le surprirent. Le propriétaire du champ l'ayant fait fouiller en cet endroit, on mit à nu un pavé de 4 mètres carrés en pierres de taille de différentes dimensions qui, bien que simplement rapprochées sans ciment, formaient une aire très unie. On remarqua sous ce pavé deux ou trois morceaux de tuile romaine mêlés avec des charbons épars dans de la cendre.

Saint Hilaire sur Helpe sur les albums de Croÿ.
Autre vue de Saint Hilaire sur Helpe sur les albums de Croÿ.
Cartouche "Le Hameaulx De Fuschaux 1597". Voir en grand format
Saint Hilaire sur Helpe, église.


Saint Hilaire sur Helpe, église, intérieur.

Faits historiques : Au commencement du septième siècle, Etton, irlandais, et que l'on croit frère de saint Algis et de saint Etoque, comme eux disciple de saint Fursy, vint en France, alla â Rome visiter le tombeau des apôtres, et a son retour se retira à Fissault, près d'Avesnes (Grand-Fissault, hameau de Saint Hilaire). Il y construisit un monastère et joignit a une vie austère la prédication de l'évangile, exerçant le ministère avec d'autant plus d'autorité qu'il était évêque d'Irlande. Il y mourut le 8 juillet 654. La donation de ce monastère à l'abbaye de Liessies fut confirmée en 1162 par Nicolas de Chièvres, évêque de Cambrai, et les terres qui en dépendaient formèrent avec d'autres les revenus du prieuré de Dompierre. (Voyez l'article Dompierre , annuaire de 1836 , page 69 ).
Saint Hilaire sur Helpe qui comprend aujourd'hui une partie de l'ancien Fisseau ou Fuchau doit, vraisemblablement son origine à la ruine de cette localité, au IXe ou Xe siècle.
En 1186, il formait une paroisse du décanat d'Avesnes.
La terre de Saint Hilaire sur Helpe appartenait, en 1316, à Jean, dit Villain, chevalier, bailli du Hainaut. Ce même Jean Villain fut tué l'année suivante par les habitans de Malines ; ce qui indigna si fortement le comte de Flandre, que les échevins et jurés de cette ville durent envoyer des députés pour faire leur paix et accommodement avec le comte.
On voit encore au hameau du Grand-Fissault une maison que l'on prétend avoir été bâtie en 1534, et un moulin construit, dit-on, en 1556.
La route d'Avesnes à Landrecies n'a été construite que de 1720 à 1730. Auparavant le grand chemin qui partait de la porte Cambrésienne à Avesnes passait près du Château-Gaillard, dépendant de Saint-Hilaire, et se dirigeait sur Maroilles en passant près de l'église de Marbaix.
La chapelle de Saint-Etton a été démolie en 1794.
Hommes marquants : Le savant bénédictin Dom Bevy, historiographe du roi Louis XV, pour la province du Hainaut, et qui a découvert, en 1777, à Quartes, le socle de la 4e borne milliaire de la chaussée romaine de Bavai à Reims, est né à St.-Hilaire, le 4 novembre 1738. Les archives de Saint Hilaire sur Helpe renferment quelques actes anciens.
La population de ce village est de 655 habitans, 60 indigens et 4 mendians compris.
Le territoire de Saint Hilaire sur Helpe comprend 1528 hectares, dont 424 en terres à labour, 412 en prés, 612 en bois, 8 en jardins, 13 en landes, 3 en fonds d'habitations, 44 en routes et chemins, 11 en rivière, et 1 en propriétés non imposables. On y cultive le froment en très-petite quantité, l'épeautre, le seigle, l'orge d'hiver, l'avoine et les pommes de terre. La culture principale est l'épeautre. La qualité inférieure du sol ne permet guère d'y récolter que cette espèce grossière et de faible valeur. Les prairies, comme à Saint-Aubin, servent au pâturage des bestiaux, dont le lait trouve son emploi dans la confection des fromages dits de Maroilles.
On trouve à Saint-Hilaire un moulin à farine, une fabrique de sabots, 2 ateliers de tisserand et des carrières de pierres bleues à bâtir et à chaux, non exploitées.
Hameaux et lieux dits : Grand-Fisseau ou Fuchau. La Thiellerie ou Tuilerie. Les Quatre-Chemins. Le Nouveau-Monde. Coutant. La Bringuette. Le Mont-des-Rocs. Le bois de la Croisette. Baldaquin. Moncenont. Buchemont.

Saint Hilaire sur Helpe, église, vierge
Vierge et l'enfant

Saint Hilaire sur Helpe, église
Les arcades peintes.

Saint Hilaire sur Helpe sur les albums de Croÿ.
Saint Hilaire sur Helpe sur les albums de Croÿ.
Cartouche: "Le Villaige de Senteliere". Voir en grand format
Saint Hilaire sur Helpe
Eglise Saint Hilaire.

Dans le moyen-âge, il y avait à Saint Hilaire sur Helpe trois bâtiments fortifiés:
1° près du pont, dans une prairie qui porte encore le nom de Pâture de la Tour, une tour qui, déjà en ruines au XVIIIe siècle, fut complètement démolie en 1812 ou1832 selon les sources.
2° au pied du plateau, la Cense de la Mote, citée dans un titre de 1288... " le mennage qu'on dist la Mote tenant as près..." , dont les fossés d'enceinte seuls sont encore apparents.
3° la maison forte de Toppenset ou Tostpensée, nommée plus tard Coutant ou Constant, désignée dans des actes de 1288, 1502, 1564, 1581 et 1608, et dont il ne reste plus qu'une petite tour ronde surmontée d'un toit conique, attenante aux bâtiments d'un petit château, construit en 1715, par l'ingénieur de la Combe.
Au milieu du bois de la Croisette, il existe encore une ancienne habitation, entourée de fossés, nommée l'Ermitage. Déjà au commencement du XIe siècle, ce bâtiment servait d'asile à quelques religieux détachés du prieuré de Dompierre; plus tard, il s'y installa des ermites dont l'un tenait une école pour les enfants des environs, tandis que les autres pourvoyaient à la subsistance commune ; c'est maintenant la demeure d'un garde de bois.
L'église de St.-Hilaire, date du XVe siècle. Elle renferme un tableau qui a appartenu à la chapelle de Fisseau et qui porte, au bas, cette mention :" Fissiacum vidit morientem Ettonem, Domum Petrum corpus possidet, 654. "

Saint Hilaire sur Helpe, église, fonts baptismaux
Les fonts baptismaux.

Saint Hilaire sur Helpe, église, voûte
La voûte en bois

Saint Hilaire sur Helpe, église, saint.


Saint Hilaire sur Helpe, église
Un des panneaux de la chaire de Vérité.

Le moulin de St Hilaire sur Helpe
Le moulin de St Hilaire sur Helpe à Fuchaux.

Monument aux morts de  St Hilaire sur Helpe
Monument aux morts de Saint Hilaire sur Helpe inauguré
le 26 juin 1921, et oeuvre de M Jouniaux, marbrier à Sars- Poteries.
Christ à Chapelle à  St Hilaire sur Helpe
Calvaire dans le parc de l'église Saint-Hilaire.

Oratoire à  St Hilaire sur Helpe
Chapelle St-Liénard et N.D de-Messine (1815) au pied de l'église.
Inscription aux MH par arrêté du 10 septembre 1951.
Oratoire à Saint-Hilaire sur Helpe.
Oratoire situé rue les Hayettes.
N50.136016 E3.899728
Niche à Saint-Hilaire sur Helpe.
Niche située au château Gaillard.
N50.123956 E3.905246
Saint-Hilaire sur Helpe. oratoire.
Oratoire dédié à N.D de Walcourt (1837), rue Le Trou au Sablé.
N50.158502 E3.893877
Oratoire à Saint Hilaire sur Helpe.
Oratoire situé près de la ferme des Hayettes
N50.137273 E3.899482
Saint-Hilaire sur Helpe. Calvaire
Calvaire situé au 46 La Vieille Route
N50.134807 E3.919219
Saint-Hilaire sur Helpe. oratoire.
Oratoire dédié à N.D des Affligés. D951
N50.141301 E3.904839
Saint-Hilaire sur Helpe. oratoire.
Oratoire de 1861 dédié à ND de Walcourt et St Etienne.
rue d'Aulnoye. N50.151626 E3.880904
Chapelle à Saint Hilaire sur Helpe.
Chapelle Berlutiaux - Dubruille.
Lieu dit la Thiellerie. N50.149185 E3.931789

mairie de  St Hilaire sur Helpe
Mairie de Saint Hilaire sur Helpe.

Le kiosque de  St Hilaire sur Helpe
Kiosque à danser octogonal dont il ne reste que les colonnes.

Saint-Hilaire sur Helpe. Chapelle.
Chapelle en très mauvais état, Voie Communale Brunehaut.
N50.151113 E3.877109
Oratoire à  St Hilaire sur Helpe
Oratoire de 1813 dédié à Notre Dame des Bonnes Pensées.
Ferme du Château-Gaillard. N50.124072 E3.906067
Niche à Saint-Hilaire sur Helpe.
Niche située au château Gaillard.
N50.123956 E3.905246
Oratoire à  St Hilaire sur Helpe
Oratoire de 1804 dédié à Ste-Anne et Ste Marie. Les Hayettes.
Inscrite aux MH le 2 /12 /1946. N50.134954 E3.902463
Saint-Hilaire sur Helpe. oratoire.
Oratoire dédié à N.D de Walcourt et N.D de bon secours (1862).
Rue Le Trou au Sablé. N50.158571 E3.893607
Oratoire à Saint Hilaire sur Helpe.
Oratoire de 1895 dédié à ND de la Délivrance st Hubert et St Jean.
La Carpette. N50.146136 E3.891779
Oratoire à  St Hilaire sur Helpe
Chapelle St.Etton au hameau du Fuchaux.
N50.137050 E3.887346
Oratoire à Saint Hilaire sur Helpe
Oratoire de 1809 dédié à ND de Liesse et ND de Walcourt.
Lieu dit la Thiellerie. N50.141441 E3.933050
Oratoire à  St Hilaire sur Helpe
Oratoire de 1869 dédié à ND de la Délivrance, Ste Face et ND des Bonnes Pensées. N50.121376 E3.906152
Tombeau à  St Hilaire sur Helpe
Pierre tombale dans le parc de l'église Saint-Hilaire.
Etang de l'Hermitage à St Hilaire sur Helpe
Etang de l'Hermitage à St Hilaire sur Helpe.

Chapelle à  St Hilaire sur Helpe
Chapelle Notre Dame de Walcourt au lieu dit Les Rocs.
N50.132139 E3.902958
Chapelle à  St Hilaire sur Helpe
Chapelle N.D des Affligés. Inscrite aux MH le 11 / 12 / 1946
Rue de la Mairie / rue des Bouchers. N50.130697 E3.902997

Chapelle à  St Hilaire sur Helpe
Chapelle Notre Dame de Lourdes de 1925
Route d'Aulnoye. N50.144345 E3.897871
Chapelle à  St Hilaire sur Helpe
Chapelle, rue Coutant / rue Petit Coutant
N50.116548 E3.883783
Château Coutant à St Hilaire sur Helpe
Le château de Coutant à Saint Hilaire sur Helpe.

Château Coutant à St Hilaire sur Helpe

En 1288, le fief est à Pierre des Pinions puis à son fils. On doit sans doute à l'un ou à l'autre l'unique tour ronde subsistant de l'ancienne maison forte; aux du Fayt les éléments de maçonnerie du XVIe siècle. Mais l'ensemble de la construction a été bâti vers 1714 par François de la Combe, maréchal des camps et armées du Roi, directeur des fortifications du Hainaut, propriétaire depuis 1696.
Le Château devait rester dans cette famille jusqu'en 1946; il fut alors acheté par M. Paul Delannoy qui y apporte tous ses soins.
Un peu perdu au milieu des bois, le Château, qu'isolent de hauts murs et des douves, dresse sa masse imposante faite de calcaire, d'un gris bleuté, agrémenté de briques roses placées au hasard des réparations et transformations ou dans un but esthétique.
Les trois ailes, qui le composent, de longueur et de largeur inégales, sont cantonnées de tours: l'une ronde, la plus ancienne, et les trois autres sont carrées et s'élèvent sur trois niveaux: celle du nord est, aux trois quarts hors-œuvre, date du XIXe siècle, et comporte un pigeonnier. Celles du sud-est et du sud-ouest sont accolées, la première légèrement en saillie vers l'est.
La façade la plus intéressante, qui donne sur le parc, présente des percements réguliers. Ils sont importants à la travée centrale où se superposent deux portes fenêtres, au rez-de-chaussée est surmontée d'une imposte simple dont elle est séparée par un linteau de pierre.


Château Coutant à St Hilaire sur Helpe
Vue aérienne du Château de Coutant à St Hilaire sur Helpe. (Années 60)

Vue aérienne du Château de Coutant à St Hilaire sur Helpe.
Vue aérienne du Château de Coutant prise d'une caméra accrochée sous un cerf-volant. Voir en grand format
Au fond, les carrières de Dompierre.
Le village de St Hilaire sur Helpe
Le village de St Hilaire sur Helpe vu du château Gaillard.

Château Gaillard à St Hilaire sur Helpe
Manoir - ferme dit Château Gaillard.

L'organisation générale figure déjà sur le cadastre de 1813. Le logis à étage, très transformé et partiellement masqué par la végétation, qui se signale par une fenêtre à meneaux occultée, peut être daté approximativement de la première moitié du 17e siècle. Le second logis, en rez-de-chaussée, porte la date 1750 ; la grange et les étables, fortement remaniées au 19e siècle, datent de la même époque.
Cet ancien manoir s'organise autour d'une cour, à laquelle on accède par une tour porche. A l'ouest de la tour, se situe un logis à un étage, fortement transformé. La présence d'une fenêtre à meneau bouchée sur son côté ouest témoigne de son ancienneté, même si les ouvertures ont été remaniées. Il comporte une niche à statuette en façade. A l'est de la tour, se situe un logis en rez-de-chaussée daté 1750 sur le linteau de la porte d'entrée. Il comporte une maçonnerie en moellon de calcaire surmonté d'un fenil en brique et de deux lucarnes. Les ouvertures légèrement cintrées sont caractéristiques du milieu du 18e siècle. Perpendiculairement est implanté un bâtiment en moellon de calcaire qui abritait une succession d'étables surmontées de fenils. Parallèle au logis et à la tour porche, se trouve un bâtiment isolé, réunissant une grange, une étable et un fenil. La partie supérieure de la tour porche abrite un pigeonnier.

L'Helpe Majeure à  St Hilaire sur Helpe
L'Helpe Majeure dans la campagne Saint Hilairoise.

Faire connaître la page consacrée au village de Saint Hilaire sur Helpe via Facebook.


Source : Culture.Gouv, Châteaux de France
"Albums de Croÿ Tome II, Propriétés des Croÿ, Édition du Crédit Communal de Belgique"

Pierre Legrand, Viviane Caniot, Juliette Barant-Vaubourgeix, Elio Congiu, Guillaume Louÿs,Christian Pavot, Sylvie Meunier,
Marie Pierre Robillard et Mickaël Tilmant, ont contribué à la réalisation de cette page.

*Haut de page*


Jenlain
Jeumont
Jolimetz
La Flamengrie
La Longueville
Landrecies
Larouillies
Le Favril
Le Quesnoy
Leval
Lez Fontaine
Liessies
Limont Fontaine
Locquignol
Louvignies Quesnoy
Louvroil
Mairieux
Marbaix
Maresches
Maroilles
Marpent
Maubeuge
Mecquignies
Monceau Saint Waast
Moustier en Fagne
Neuf Mesnil
Neuville en Avesnois
Noyelles sur Sambre
Obies
Obrechies
Ohain
Orsinval
Petit Fayt
Poix du Nord
Pont sur Sambre
Potelle
Preux au Bois
Preux au Sart
Prisches
Quiévelon
Rainsars
Ramousies
Raucourt au Bois
Recquignies
Robersart
Rousies
Ruesnes
Sains du Nord
Saint Aubin
Saint Hilaire sur Helpe
Saint Rémy Chaussée
Saint Rémy du Nord
Saint Waast la Vallée
Salesches
Sars Poteries
Sassegnies
Sémeries
Semousies
Sepmeries
Solre le Château
Solrinnes
Taisnières en Thiérache
Taisnières sur Hon
Trélon
Vendegies au Bois
Vieux Mesnil
Vieux Reng
Villereau
Villers Pol
Villers Sire Nicole
Wallers en Fagne
Wargnies le Grand
Wargnies le Petit
Wattignies la Victoire
Wignehies
Willies