Accueil
Aibes
Amfroipret
Anor
Assevent
Audignies
Aulnoye Aymeries
Avesnelles
Avesnes sur Helpe
Bachant
Baives
Bas Lieu
Bavay
Beaudignies
Beaufort
Beaurepaire sur Sambre
Beaurieux
Bellignies
Bérelles
Berlaimont
Bermeries
Bersillies
Bettignies
Bettrechies
Beugnies
Boulogne sur Helpe
Bousies
Bousignies sur Roc
Boussières sur Sambre
Boussois
Bry
Cartignies
Cerfontaine
Choisies
Clairfayts
Colleret
Cousolre
Croix-Caluyau
Damousies
Dimechaux
Dimont
Dompierre sur Helpe
Dourlers
Eccles
Éclaibes
Écuélin
Élesmes
Englefontaine
Eppe-Sauvage
Eth
Étrœungt
Feignies
Felleries
Féron
Ferrière la Grande
Ferrière la Petite
Flaumont Waudrechies
Floursies
Floyon
Fontaine au Bois
Forest en Cambrésis
Fourmies
Frasnoy
Ghissignies
Glageon
Gognies Chaussée
Gommegnies
Grand Fayt
Gussignies
Hargnies
Haut Lieu
Hautmont
Hecq
Hestrud
Hon Hergies
Houdain lez Bavay

En long, en large et en travers.

Répertoire des villes et villages de l'Avesnois.

Frasnoy, village de l'Avesnois

Habitants : Fresnotains, Fresnotaines
Code postal : 59530
Nb d'habitants en 2010 : 382
Superficie : 5,84 km2

Mairie de Frasnoy : Place Émile-Bigorne

Horaires d'ouverture :
Mardi et jeudi:
de 09h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00
Samedi : de 09h00 à 11h30

Tél : 03 27 49 02 98
Fax : 03 27 49 00 26

Mail : mairie@mairie-frasnoy.fr

Site de la mairie de Frasnoy :www.mairie-frasnoy.fr

Localisation sur carte du patrimoine de Frasnoy : Ici
Blason de Frasnoy

Source Gallica, Bulletin de la Commission historique du département du Nord - 1866, et annuaire statistique du département du Nord - 1837 (textes numérisés)
Frasnoy, noms anciens : Frasnoit, 1101, Miroeus II, 813. - Franoit, 1186, J. de G., ann. du Hain. XII, 339. - Frasnoet, 1220, Titre de l'abb. d'Alne. - Frasnot, 1322, 4e Cart. du Hainaut. - Fresnoy, 1648, Vinchant, ann. de la province et comté de Hainaut, 337.
Monument : Petit château moderne, conservant quelques portions des anciennes constructions d'un manoir féodal détruit pendant les guerres.
Faits historiques : Paroisse du décanat de Valenciennes, en 1186.
Ce village fut brûlé, en 1340, par le duc de Normandie, fils de Philippe, roi de France, auquel Guillaume, comte de Hainaut, avait déclaré la guerre.
Au Moyen-Age, Frasnoy est une terre de la seigneurie de Gommegnies ; cependant le service d’ost et de chevauchée est dû au comte de Hainaut. La seigneurie de Gommegnies ayant été démembrée au XVIIe siècle, la famille De Fontaine de Valenciennes acquiert la seigneurie de Frasnoy et de nombreux droits qu’elle conserve jusqu’à la Révolution. Au XIXe siècle, après avoir récupéré une partie de ses biens, la famille De Fontaine fournit des maires à la commune.
Un Karolus de Fraino est cité en février 1189, ce qui prouve qu’aux environs de la route de Preux, à l’endroit où l’Aunelle tourne à angle droit et a peut être été utilisée comme douve, se dressa très tôt une motte féodale. Une très vieille étable en brique, au plafond vouté en berceau, et un pigeonnier aux parois intérieures quadrillées d’alvéoles sont les vestiges de l’ancien manoir devenu ferme d’exploitation. Le château, dont les tours sont bien visibles depuis la rue qui le borde, est dans un état du 19ème siècle : ancienne propriété du Baron de l’Epine, il abrita naguère une école d’arboriculture et d’élevage.
Frasnoy évoque un lieu où poussaient naturellement les frênes (latin frascinus). Le défrichement n’a pas ôté à l’endroit son caractère accidenté et verdoyant, et l’association "Frasnoy d’hier et d’aujourd’hui" a réhabilité un réseau de "caches" qui permettent au promeneur, entre prairie et plaine cultivée, entre vergers et charmes têtards, de se faire la meilleure idée de ce village pittoresque.
Un œil exercé peut discerner, à la base du clocher, les traces d’une tour qui, sur les photos anciennes, est encore visible et donne à l’église un aspect fortifié, renforcé par sa position dominante.
On sait que le Baron de l’Epine, alors député et conseiller général, fit reconstruire l'église en 1857. Le cimetière qui l’entourait fut désaffecté en 1889 et le clocher, qui s’inclinait dangereusement, fut abattu et reconstruit en 1923. L’édifice, dédié à saint Clément, conserve, entre autres objets sacrés, une belle statue du saint en bois polychrome (18ème siècle) dans la niche du retable latéral sud.
Le saint a aussi sa fontaine, qui coule en contrebas du tertre où s’élève l’église et dont l’eau aurait la propriété de guérir certaines névralgies (maux de dents et d’oreilles).
La municipalité perpétue chaque année, lors de la semaine sainte, une tradition remontant au 18ème siècle. La famille Mathieu - Prévost avait légué à la "Fabrique" (le conseil municipal de l’époque…) une propriété d’un hectare dont le revenu était destiné à célébrer des messes et à distribuer aux paroissiens un « pagnon » blanc, pain de luxe. Pour profiter de cette manne, il suffisait d’avoir couché une nuit à Frasnoy. La distribution se faisait le mercredi des Cendres, à la sortie de la messe. C’est l’origine de la célèbre "messe à pagnons".
Statistiques de 1837 : La population de Frasnoy est de 479 habitants, sur ce nombre, 60 environ sont secourus par le bureau de bienfaisance.
Son territoire contient 573 hectares, dont 432 en terres labourables, 93 en prés, 27 en bois, 4 en superficie des propriétés bâties, 15 en routes et chemins, et 2 en rivières et ruisseaux.
Sa culture ordinaire est le blé froment, l'orge d'hiver, le seigle, l'avoine et les fourrages. Sa culture principale est le blé.
Sa seule industrie est l'agriculture.
On trouve dans cette commune 2 moulins a blé et une brasserie.
Hameaux et lieux dits en 1837 : Le Château. L'Epinette. La Sucrerie. La Ferme de l'Epine. Derrière les Haies. Les Champs du Pont du Mer.

Eglise de Frasnoy


Eglise de Frasnoy : la voûte peinte
La voûte et ses peintures sur toile.

Eglise de Frasnoy : Christ en croix
Christ en croix.

Eglise de Frasnoy
L'église Saint Clément à Frasnoy.

Eglise de Frasnoy : st Clément


Eglise de Frasnoy : vitrail
Un des vitraux de l'église St Clément.

Eglise de Frasnoy : fonts baptismaux
Les fonts baptismaux.

Eglise de Frasnoy : détail de la chaire
Détail de la chaire.

Eglise de Frasnoy : les panneaux de la chaire.
Les panneaux de la chaire.

Château de Frasnoy
Une des tours du château Motte à Frasnoy.

Ancienne propriété de la famille de l’Epine, le château a été construit il y a environ deux siècles sur l’emplacement d’anciennes parties d’un manoir féodal dont on trouve encore quelques traces. Dans les années 50, il a été aménagé en école d’arboriculture fréquentée par des élèves du département du Nord et des départements limitrophes. Il appartient, depuis 1973, à la famille Legueule.

Ancienne sucrerie à Frasnoy

L’ancienne sucrerie située en bordure de l'Aunelle est antérieure à 1850. Elle appartenait au baron de l’Épine. Brûlée en 1882, elle fut reconstruite mais cessa son activité en 1893. Elle est toujours debout, mais a subit les outrages du temps. Une partie de la toiture s'est effondrée suite à un gros orage en juin 2013. Sa cheminée qui fait 27 mètres de haut n'a pas non plus résisté au temps et se dégrade de façon inquiétante. Les propriétaires actuels, espèrent pourvoir sauvegarder ce patrimoine.

Vue aérienne de Frasnoy.
Vue aérienne de Frasnoy.

Cimetière Allemand à Frasnoy.
Le mémorial.

La mairie de Frasnoy
La mairie de Frasnoy place Emile Bigorne, héros de la guerre 14/18

Les caches de Frasnoy
Les "Caches" de Frasnoy.

C’est ainsi que l’on appelle ces sentiers étroits bordés de haies composées de nombreuses espèces. Ces "caches" servaient encore au milieu du XXe siècle à conduire le bétail dans les petites parcelles enherbées. Ne trouvant plus leur utilité suite à l’évolution économique agricole et à la disparition des petites exploitations herbagères elles furent laissées à l'abandon. Remises en état dans les années 90, elles font aujourd’hui la joie des randonneurs amoureux du bocage.

Monument aux Morts de Frasnoy
Monument aux Morts de Frasnoy.

Cimetière Allemand à Frasnoy

Frasnoy a le triste privilège de garder sur son territoire un souvenir de la première guerre mondiale : un cimetière allemand, unique dans la région, et qui mérite que l’on vienne s’y recueillir et s’y instruire. 4477 soldats reposent là, dans un alignement de croix qui saisit l’œil et le cœur. Face à certaines croix, une stèle se signale par l’étoile juive… Au fond du cimetière, une tombe commune réunit 1439 soldats, dont 1355 restent inconnus


Le château Motte à Frasnoy.
Vue aérienne du château Motte à Frasnoy. Voir en grand format

Fontaine Saint Clément à Frasnoy
La Fontaine Saint Clément.

Chapelle Notre Dame de la Salette à Frasnoy
Chapelle Notre Dame de la Salette. 1869.
N50.271613 E3.679176

Chapelle à Frasnoy
Chapelle, route de Gommegnies.
N50.267240 E3.687433
Autre chapelle près de la mairie. N50.269720 E3.679041
La cascade de Quélipont à Frasnoy
La cascade de Quélipont sur l'Aunelle est à cheval sur les communes de Frasnoy et Preux au Sart.

C'est en empruntant un petit chemin de randonnée que les promeneurs peuvent accéder à la cascade de Quélipont. L'endroit invite à la promenade, même en cette période automnale. La cascade de Quélipont garde le mystère sur l'origine de son nom. Ancien moulin construit au XIIIe siècle, celui-ci a été détruit en 1918, à la fin de la Première Guerre mondiale par les Allemands qui, voyant les Anglais sur le pont du moulin, l'ont fait exploser. Le site est entouré de verdure, seuls restent la cascade et quelques vestiges du moulin. Point de rencontre entre trois communes, à savoir Frasnoy, Preux-au-Sart et Wargnies-le-Petit, cette cascade est d'après Charles-Henri Masson, habitant du village de longue date, un site remarquable en temps de grande pluie puisque celle-ci offre alors une arrivée d'eau spectaculaire. Non loin du château de l'Épine dans lequel des messes sont organisées tous les vendredis matin à 9 heures, cette cascade est également située à proximité de la Chapelle Sainte-Appoline, constituant généralement un point de recueillement. D'ailleurs, un banc installé entre la chapelle et la cascade fera le bonheur des marcheurs désireux de faire une pause. En face de celui-ci, un premier chemin de randonnée mène à Preux-au-Sart, tandis qu'en remontant le pont du moulin, une magnifique ruelle sur la droite, appelée Chemin du Baron, entourée de charmilles, mène à un croisement qui permet aux randonneurs de rejoindre le village sur la droite ou, sur la gauche, d'aller jusqu'à Villers-Pol et Jenlain. Ainsi, la cascade constitue un beau point de départ pour une promenade, avec, au choix, des circuits courts ou longs pour les plus courageux, et ce d'autant plus que ces chemins sont peu fréquentés par les voitures.

Ancienne sucrerie de Frasnoy
Vue aérienne de l'ancienne sucrerie de Frasnoy. (Photo d'Elio Congiu, caméra accrochée sous un cerf-volant.)

Faire connaître la page consacrée au village de Frasnoy via Facebook.


Source : Mairie de Frasnoy

Elio Congiu, et David Hédin ont contribué à la réalisation de cette page.

*Haut de page*


Jenlain
Jeumont
Jolimetz
La Flamengrie
La Longueville
Landrecies
Larouillies
Le Favril
Le Quesnoy
Leval
Lez Fontaine
Liessies
Limont Fontaine
Locquignol
Louvignies Quesnoy
Louvroil
Mairieux
Marbaix
Maresches
Maroilles
Marpent
Maubeuge
Mecquignies
Monceau Saint Waast
Moustier en Fagne
Neuf Mesnil
Neuville en Avesnois
Noyelles sur Sambre
Obies
Obrechies
Ohain
Orsinval
Petit Fayt
Poix du Nord
Pont sur Sambre
Potelle
Preux au Bois
Preux au Sart
Prisches
Quiévelon
Rainsars
Ramousies
Raucourt au Bois
Recquignies
Robersart
Rousies
Ruesnes
Sains du Nord
Saint Aubin
Saint Hilaire sur Helpe
Saint Rémy Chaussée
Saint Rémy du Nord
Saint Waast la Vallée
Salesches
Sars Poteries
Sassegnies
Sémeries
Semousies
Sepmeries
Solre le Château
Solrinnes
Taisnières en Thiérache
Taisnières sur Hon
Trélon
Vendegies au Bois
Vieux Mesnil
Vieux Reng
Villereau
Villers Pol
Villers Sire Nicole
Wallers en Fagne
Wargnies le Grand
Wargnies le Petit
Wattignies la Victoire
Wignehies
Willies