Accueil
Aibes
Amfroipret
Anor
Assevent
Audignies
Aulnoye Aymeries
Avesnelles
Avesnes sur Helpe
Bachant
Baives
Bas Lieu
Bavay
Beaudignies
Beaufort
Beaurepaire sur Sambre
Beaurieux
Bellignies
Bérelles
Berlaimont
Bermeries
Bersillies
Bettignies
Bettrechies
Beugnies
Boulogne sur Helpe
Bousies
Bousignies sur Roc
Boussières sur Sambre
Boussois
Bry
Cartignies
Cerfontaine
Choisies
Clairfayts
Colleret
Cousolre
Croix-Caluyau
Damousies
Dimechaux
Dimont
Dompierre sur Helpe
Dourlers
Eccles
Éclaibes
Écuélin
Élesmes
Englefontaine
Eppe-Sauvage
Eth
Étrœungt
Feignies
Felleries
Féron
Ferrière la Grande
Ferrière la Petite
Flaumont Waudrechies
Floursies
Floyon
Fontaine au Bois
Forest en Cambrésis
Fourmies
Frasnoy
Ghissignies
Glageon
Gognies Chaussée
Gommegnies
Grand Fayt
Gussignies
Hargnies
Haut Lieu
Hautmont
Hecq
Hestrud
Hon Hergies
Houdain lez Bavay

En long, en large et en travers.

Répertoire des villes et villages de l'Avesnois.

Flaumont Waudrechies village de l'Avesnois

Habitants : Flaumontois, Flaumontoises
Code postal : 59440
Nb d'habitants en 2010 : 371
Superficie : 5,7 km2

Mairie : 3 rue Mairie

Horaires d'ouverture :
Lundi de 8h30 à 12h
Mardi de13h à 18h
Mercredi et vendredi de 14h à 18h
Jeudi de 8h30 à 12h30

Tél : 03 27 61 16 03
Fax : 03 27 61 16 03

Mail : mairie-flaumont.waudrechies
Blason de Flaumont Waudrechies
Localisation sur carte du patrimoine de Flaumont Waudrechies : Ici

Source Gallica, Bulletin de la Commission historique du département du Nord - 1866, et annuaire statistique du département du Nord - 1837 (textes numérisés)
Flaumont Waudrechies, noms anciens : Flodobomonte, 921, cart. de l'abb. de Maroilles. - Florbemont, 1167, cart. de l'abb. de Liessies. - Flaumont, - Flaumont - Waudrechies.
Monuments : L'église de Flaumont a été bâtie en 1545 ; elle était protégée par une massive construction carrée, placée en avant, sur une éminence et entourée d'une forte muraille. Ce dernier bâtiment qui constituait une véritable forteresse, a été complètement démoli dans le siècle dernier. La chapelle de Waudrechies est ancienne, elle renferme une cloche qui porte la date de 1567.
Faits historiques : Flaumont fut concédé, en 921, à l'abbaye de Maroilles, en même temps que d'autres possessions sur les bords des rivières de la Grande et de la Petite Helpe, par un diplôme du roi de France, Charles-le-Simple. L'abbaye d'Hautmont y possédait aussi des biens, ainsi que la dîme et le terrage dont une partie revenait à celle de Liessies.
Son église ne fut érigée en paroisse qu'en 1664 ; avant cette époque, elle n'était qu'une annexe de celle de Semeries.
Waudrechies, autrefois Audrecy, Wadrechies est désigné, en 646, par Waldrecias, dans le testament de Ste Aldegonde (Miroeus, III, 559), qui le légua aux chanoines de St Quentin, de Maubeuge.
Cette localité formait un village particulier, qui, d'après les nombreuses constructions qu'on y a découvertes, devait avoir une importance beaucoup plus considérable que celle qu'il a de nos jours. Son église, dédiée à Ste Aldegonde, possédait, de sa patronne, des reliques reconnues authentiques par l'archevêque de Cambrai, Vander Burch et qui attiraient un assez grand nombre de pèlerins pour la guérison des fièvres.
D'après d'anciennes traditions, le village de Waudrechies aurait été entièrement détruit en 1521, par suite des guerres qui, à cette époque, désolaient le pays.
Les recherches auxquelles nous nous sommes livrés n'ont amené la découverte d'aucun fait qui pût confirmer cette assertion. Néanmoins, des vestiges de construction que l'on remarquait naguère encore dans cette commune, et les nombreuses fondations que des fouilles font retrouver, permettent de supposer que ce village a été dévasté autrefois, soit par les événemens de la guerre, soit par quelque grand incendie.
La commune de Flaumont et Waudrechies eut beaucoup à souffrir, en 1792 et 1793, de l'occupation de son territoire par les armées ennemies ; envahie par les Prussiens, le 22 juin 1815, elle fut abandonnée pendant dix-sept jours à leur merci, les habitans s'étant soustraits par la fuite aux mauvais traitemens dont ils étaient accablés. Quelques régiments de l'armée d'occupation campèrent de 1815 à 1818 sur la plaine du camp de César.
La commune actuelle résulte de la fusion en 1801 des communes de Flaumont et de Waudrechies.
La population de Flaumont Waudrechies est de 422 habitans, dont 30 indigens secourus à domicile et 2 mendians.
Son territoire contient 562 hectares ainsi divisés : 312 en terres labourables, 199 en prés, 3 en vergers, 15 en landes et marais, 3 en superficie de propriétés bâties, 23 en routes, chemins, et 7 en rivières et ruisseaux.
Sa culture consiste en blé, épeautre, seigle, méteil, orge d'hiver, avoine et pommes de terre ; elle a pour objets principaux le blé, l'épeautre et l'avoine.
Sa seule industrie est l'agriculture; il s'y fait un commerce assez considérable de beurre et de fromages.
Le seul établissement existant dans cette commune est un moulin à blé à deux tournans situé sur l'Helpe Majeure.
Hameaux et lieux dits : Waudrechies. Le Catelet ou Camp de César. La Taquennerie. La Haute-Rontaine. Le trou au Loup. Warenne-Léger. Robin. Reversoir. Bouvré. Fond-Petit-Père. Bayeux.

Flaumont Waudrechies sur les albums de Croÿ.
Autre vue de Flaumont Waudrechies sur les albums de Croÿ.
Voir en grand format
Eglise Saint-Victor de Flaumont Waudrechies
Le chevet.

Eglise de Flaumont Waudrechies, Christ.
Christ en bois situé dans le choeur.

Eglise de Flaumont Waudrechies, panneau sculpté.
Un des panneaux sculptés du choeur.

Eglise de Flaumont Waudrechies, le porche.
Le porche en pierre bleue.

Eglise de Flaumont Waudrechies, vitrail
Un des vitraux de l'église Saint-Victor.

Monument aux Morts de Flaumont Waudrechies
Monument aux morts réalisé par Fernand Mercier, marbrier à Avesnes/Helpe, et inauguré le 27 mai 1923.
Chapelle Sainte Aldegonde de Flaumont Waudrechies.
La Chapelle Ste Aldegonde de Flaumont Waudrechies, vers 1550.
N50.125497 E3.959019
Chapelle Sainte Aldegonde de Flaumont Waudrechies.
Le porche.

Détail du porche de la Chapelle Sainte Aldegonde de Flaumont Waudrechies
Détail du porche de la Chapelle Ste Aldegonde

Le kiosque de de Flaumont Waudrechies.

Kiosque à danser rectangulaire de Flaumont Waudrechies (début 20ème), original car il n'a pas de pieds mais il est posé sur un muret en pierre bleue.


Flaumont Waudrechies sur les albums de Croÿ.
Flaumont Waudrechies sur les albums de Croÿ.
Voir en grand format
Eglise Saint-Victor de Flaumont Waudrechies
Eglise Saint-Victor à Flaumont Waudrechies.

L'église Saint-Victor de Flaumont, (1545), a subi de profondes modifications entre 1777 et 1789. Seul le porche d' origine est conservé. Elle est à l'origine une succursale de l'église de Sémeries et devient église paroissiale en 1664.
Quant à l'église de Waudrechies, elle demeure une dépendance de la paroisse d'Avesnelles. Il n'en demeure aujourd'hui que la chapelle Sainte-Aldegonde, classée monument historique en 1951, qui est composée de l'ancien choeur (vers 1613) accolé au portail (vers 1550), transporté à l'entrée du sanctuaire. Le portail sculpté date du XVIème siècle et elle renferme une cloche qui porte la date de 1567. Les fondations d'une maison forte ont également été mises au jour : il s'agit peut-être de la résidence des chanoines de Saint-Quentin, qui a connu trois phases de construction, du XIVe au XVIIIe siècle.

Eglise de Flaumont Waudrechies, la nef
La nef.

Eglise de Flaumont Waudrechies, chemin de croix.
Un des tableaux du Chemin de Croix.

Eglise de Flaumont Waudrechies, fonts baptismaux.
Les fonts baptismaux.

Eglise de Flaumont Waudrechies, vierge.
La Vierge et l'Enfant.

Eglise de Flaumont Waudrechies, st Fiacre.
Saint Fiacre.

Mairie de Flaumont Waudrechies
La Mairie.

chapelle à de Flaumont Waudrechies.
Chapelle de 1885 consacrée à St Meen, sur la D133
N50.125315 E3.969503
Calvaire de Flaumont Waudrechies
Calvaire de 1843, rue du calvaire.
N50.126064 E3.977229
Oratoire à Flaumont Waudrechies.
Oratoire de 1900 dédié à St Etton situé à La Ferme à Cailloux.
N50.132271 E3.958800
Flaumont Waudrechies, médiathèque et musée du marbre
Le moulin transformé en médiathèque et prochainement en Musée du marbre

Flaumont Waudrechies, médiathèque et musée du marbre

Il se trouve sur la route touristique des moulins à eau de l'Avesnois. Deux carrières de pierre calcaire (moellons) sont citées sur la commune en 1789 à Flaumont ; un "marbre" gris-noir taché de blanc était également exploité avant 1845. En 1880, le moulin, dont un des bâtiments date encore du XVIIIe siècle, est transformé en moulin à scier le "marbre". Il produit aussi bien des pierres tombales que des cheminées ou de la bimbeloterie.
Histoire du moulin: Moulin à blé Jenquenne, puis Dupont, puis usine de taille de matériaux de construction (marbrerie) Rouflette, puis Bayon, puis Charles Cordier Histoire : Ce moulin appartient à la prévôté d'Avesnes en 1710. En 1813, Mme Vve Jenquenne l'emploie à moudre le blé. L'ordonnance royale du 27 janvier 1830 autorise le sieur Dupont à le conserver. En 1888, le sieur Rouflette sollicite l'autorisation de construire en aval du moulin et dans le prolongement de celui-ci, un nouveau bâtiment (d'une longueur de 33,60 m) à usage de scierie de marbre. Celle-ci est rachetée par M. Maybon vers 1900. Ses deux roues hydrauliques sont remplacées par une turbine vers 1905. L'usine et rachetée vers 1945 par Charles Cordier. Elle fonctionne jusqu'en 1991, date à laquelle la commune l'acquiert. La D. D. E. refait complètement la vantellerie en novembre 2000. La turbine, de type Francis, vient des Ets Singrün à Épinal (Vosges). Elle développait une puissance de 40 CV grâce à une chute d'eau de 2,68 m. Une machine à vapeur, aujourd'hui disparue, suppléait aux baisses de niveau de la rivière. Elle fut remplacée par un moteur de 25 CV actionnant les armures à scier le marbre. Ces armures, ou châssis de scie multiilamess, en métal et au nombre de 4, proviennent vraisemblablement des Ets Désiré Descamps et Fils à Cousolre (Nord). Chaque châssis permet de débiter un bloc de pierre en tranches d'épaisseur variable, réglable par taquets. L'arbre moteur entraîne par courroie un volant d'inertie dont le mouvement est transmis par un couple manivelle-bielle (en bois) au cadre porte-lames. Celui-ci est alors animé d'un mouvement de va-et-vient. Un système d'engrenages règle la lente descente des lames démunies de dents : c'est leur frottement sur un abrasif composé de sable ou de carborundum mêlé à l'eau qui coupe la pierre. Les autres machines, notamment 2 polissoirs à genouillère, viennent des ateliers Ghilain-Hénaut à Cousolre (Nord). Ils sont mus par des moteurs électriques Legendre (Paris) de 8,5 CV. La scie n°1 vient des Ets Désiré Descamps et Fils à Cousolre (Nord), la scie n°2 des Ets Ghilain-Hénaut à Cousolre (Nord). Deux pont-roulants sont présents sur le site, dont un de marque Wright Hoist (Ohio). Les ferronneries portent la plaque Fernand Caullery à Felleries (Nord). Le site a été desservi par un embranchement ferroviaire sur la ligne Sars-Poteries / Avesnes créée en 1901.


Oratoire à Flaumont Waudrechies.
Oratoire de 1753 dédié à N.D de Bon Secours.
Situé à la Taquennerie. N50.139617 E3.981714
Oratoire à Flaumont Waudrechies.
Oratoire de 1823 dédié à N.D de Bon Secours.
Rue de la Mairie. N50.126654 E3.968213

Oratoire à Flaumont Waudrechies.
Oratoire situé Route de Sémeries.
N50.125207 E3.974126
Oratoire à Flaumont Waudrechies.
Oratoire de 1739 dédié à N.D de Walcourt.
Rue de la Mairie / Route de Felleries. N50.127142 E3.970589
Vue du village de Flaumont Waudrechies
Vue sur le village de Flaumont Waudrechies.

Note de la Commission historique du département du Nord de 1866. (Source Gallica)
Sur le sommet d'une colline au S.-O. du village, au delà de l'Helpe, on voit, bien conservé, sur un terrain dont une grande partie est encore en friche, l'emplacement d'un camp romain établi d'après toutes les règles de la castramétation de cette époque, et qui est toujours désigné sous le nom de Catelet, Camp de César. Des parapets de deux mètres, au moins, de hauteur à l'intérieur, établis sur le pourtour du plateau, circonscrivaient une enceinte, en forme de trapèze, d'une surface d'environ 15 hectares, divisée en deux parties inégales, par une levée de terre intérieure, et la défendaient, par un talus de 25 mètres, très escarpé et même perpendiculaire sur certains points. On a trouvé, en défrichant le plateau et les terrains voisins des monnaies romaines de Gordien, d'Antonin le Pieux et de Vespasien, des boucles ou agrafes en bronze et de longs clous recourbés.

Oppidum de Flaumont Waudrechies.
Plan de 1787.

Un oppidum est, dans le vocabulaire latin, repris par les historiens modernes, une ville fortifiée propre à la civilisation celtique, c'est à dire notamment en Gaule. Ils sont souvent situés sur une hauteur, protégeant ainsi ses habitants des attaques éventuelles.

Oppidum de Flaumont Waudrechies.
Vue satellite de l'oppidum de Flaumont Waudrechies.

Aujourd'hui, il ne reste malheureusement plus de traces visibles de ces ruines entièrement recouvertes par une végétation très fournies. Les tâches blanches que l'on voit sur la vue satellite, ne sont pas des ruines, mais les falaises de dolomite qui entourent l'étang. La carrière qui exploitait le site jusqu'aux années 50 a probablement grandement contribué à la destruction des vestiges.
L'oppidum est situé dans une propriété privée.


Jenlain
Jeumont
Jolimetz
La Flamengrie
La Longueville
Landrecies
Larouillies
Le Favril
Le Quesnoy
Leval
Lez Fontaine
Liessies
Limont Fontaine
Locquignol
Louvignies Quesnoy
Louvroil
Mairieux
Marbaix
Maresches
Maroilles
Marpent
Maubeuge
Mecquignies
Monceau Saint Waast
Moustier en Fagne
Neuf Mesnil
Neuville en Avesnois
Noyelles sur Sambre
Obies
Obrechies
Ohain
Orsinval
Petit Fayt
Poix du Nord
Pont sur Sambre
Potelle
Preux au Bois
Preux au Sart
Prisches
Quiévelon
Rainsars
Ramousies
Raucourt au Bois
Recquignies
Robersart
Rousies
Ruesnes
Sains du Nord
Saint Aubin
Saint Hilaire sur Helpe
Saint Rémy Chaussée
Saint Rémy du Nord
Saint Waast la Vallée
Salesches
Sars Poteries
Sassegnies
Sémeries
Semousies
Sepmeries
Solre le Château
Solrinnes
Taisnières en Thiérache
Taisnières sur Hon
Trélon
Vendegies au Bois
Vieux Mesnil
Vieux Reng
Villereau
Villers Pol
Villers Sire Nicole
Wallers en Fagne
Wargnies le Grand
Wargnies le Petit
Wattignies la Victoire
Wignehies
Willies