Accueil
Aibes
Amfroipret
Anor
Assevent
Audignies
Aulnoye Aymeries
Avesnelles
Avesnes sur Helpe
Bachant
Baives
Bas Lieu
Bavay
Beaudignies
Beaufort
Beaurepaire sur Sambre
Beaurieux
Bellignies
Bérelles
Berlaimont
Bermeries
Bersillies
Bettignies
Bettrechies
Beugnies
Boulogne sur Helpe
Bousies
Bousignies sur Roc
Boussières sur Sambre
Boussois
Bry
Cartignies
Cerfontaine
Choisies
Clairfayts
Colleret
Cousolre
Croix-Caluyau
Damousies
Dimechaux
Dimont
Dompierre sur Helpe
Dourlers
Eccles
Éclaibes
Écuélin
Élesmes
Englefontaine
Eppe-Sauvage
Eth
Étrœungt
Feignies
Felleries
Féron
Ferrière la Grande
Ferrière la Petite
Flaumont Waudrechies
Floursies
Floyon
Fontaine au Bois
Forest en Cambrésis
Fourmies
Frasnoy
Ghissignies
Glageon
Gognies Chaussée
Gommegnies
Grand Fayt
Gussignies
Hargnies
Haut Lieu
Hautmont
Hecq
Hestrud
Hon Hergies
Houdain lez Bavay

En long, en large et en travers.

Répertoire des villes et villages de l'Avesnois.

Cartignies, village de l'Avesnois

Habitants : Castriciniens, Castriciniennes
Code postal : 59244
Nb d'habitants en 2011 : 1251
Superficie : 26,41 km2

Mairie de Cartignies : 260 Place Fernand Wargnie

Horaires d'ouverture :
Lundi, mardi, jeudi et vendredi de 9h00 à 12h00
et de 13h30 à 17h30
Mercredi et samedi de 9h00 à 12h00

Tél : 03 27 57 61 61

Mail : mairie.cartignies@wanadoo.fr

Site de la mairie de Cartignies: www.cartignies.fr

Localisation sur carte du patrimoine de Cartignies : Ici
Blason de Cartignies

Source Gallica, Bulletin de la Commission historique du département du Nord - 1866, et annuaire statistique du département du Nord - 1836 (textes numérisés)
Cartignies, noms anciens : Castricinium, 899. cart. de l'abb. de St.-Amand. - Cartignies, 1095, acte de Gaucher, évêque de Cambrai. - Kartengniacum, 1102, titre de l'abb. d'Honnecourt. - Carthenicis, 1131, charte de Liétard, évêque de Cambrai. - Cartegny, 1181, titre de St.-Aubert, Le Carp. Pr. II, 21. - Cartegnis, 1184, id. II,21. - Cartignies, 1186, J. de Guise, XII, 339. - Cartengny, 1219 , tit. de St.-Aubert, Le Carp. Pr. Il, 26. - Kartegnies, 1260, cart. de l'abb. de Vicogne. - Cartengny, 1316 , arch. de Vallencourt, Le Carp. Pr. II, 43. - Quartignies, 1473, St.-Génois, mon. anciens, I. - Cartegnies, 1484, J. de Guise, trad. de Valenciennes.
Monument : Il existait dans ce village un ancien château-fort, dont on n'aperçoit plus aujourd'hui que l'emplacement.
Faits historiques : Un diplôme du roi Charles-le-Simple, confirma, en 899, à l'abbaye de St.-Amand, des possessions à Cartignies.
En 1186, il formait une paroisse du décanat d'Avesnes.
L'abbaye de Liessies y possédait anciennement de grandes propriétés. Thierry d'Avesnes lui donna ce village en 1095.
Geoffroy de Cartegny, chevalier, donna en 1097, à l'abbaye de Saint-Aubert, du consentement de sa femme et de ses enfans, 13 mencaudées de terre, situées au territoire de Sausoy (Saulzoir).
Une convention relative à l'exploitation du bois de Cartignies et à l'exercice du droit de chasse dans cette forêt, fut signée, en 1189, par Helgot, abbé de Liessies et Jacques, seigneur d'Avesnes.
Ce village fut, croit-on, le berceau d'une noble famille connue par ses libéralités envers quelques monastères.
L'armée de Louis XI, roi de France, prit position à Cartignies, en 1477, avant de livrer l'assaut à la ville d'Avesnes; des bagues et des monnaies de cette époque, trouvées sur son territoire, proviennent probablement du séjour des Français en cet endroit.
En 1787, Cartignies faisait encore partie de la terre et pairie d'Avesnes, et le duc d'Orléans y possédait des bois et des droits seigneuriaux.
Ce village faisait autrefois partie de la terre et comté d'Avesnes. On y voyait encore dans le dernier siècle un château fort, monument féodal, dont l'origine est incertaine. Un sieur Clavery, qui en était propriétaire, le vendit en 1787 ; ses vastes bâtimens furent presque entièrement démolis par les acquéreurs et il n'en reste plus aujourd'hui que la partie autrefois affectée au logement du fermier.
Les archives communales de ce lieu ont été totalement détruites lors de l'invasion des troupes étrangères en 1815.
Le bois domanial de Cartignies a été aliéné par l'État en 1835.
Cartignies ne comptait que 1474 habitans en 1803; il en a aujourd'hui 1701, dont 105 indigens et 45 mendians.
Cartignies a une superficie totale de 2615 hectares, ainsi divisés : 781 en terres à labour, 1016 en prés, 13 en vergers, 719 en bois, 7 en terrains incultes, 8 en propriétés bâties, 60 en routes et chemins, et 11 en rivières.
Sa culture principale est l'épeautre. On y récolte aussi un peu de froment, d'avoine, de fèveroles et de pommes de terre. Le commerce des fromages dits de Maroilles est assez étendu à Cartignies, où l'on trouve, d'ailleurs, 2 moulins à farine, 2 ateliers de tisserand et 2 brasseries. Une ordonnance de 1833 autorisait M. Prangère à conserver le moulin qu'il avait fait construire sur l'Helpe-Mineure.
Hameaux et lieux dits : Autreppe. Dessus du Moulin. Belle Vue. Croisette. Corbière. Bon-de-Bout. La rue Gogaud. Le Buisson Moreau. Les Marlières. La rue des Plaques. Marais du Roget. Rue de Beaurepaire. Marais vers Beaurepaire. La Berlière. Bréwet.

Eglise de Cartignies, détail du confessionnal.
Détail du confessionnal

Eglise de Cartignies, fonts baptismaux
Les fonts baptismaux.

Eglise de Cartignies, banc de communion.
Le banc de communion.

Eglise de Cartignies, intérieur.
La nef.

Ecole de Eglise de Cartignies.
L'école

Le kiosque de Cartignies
Le kiosque à danser sur la place de Cartignies

Cartignies, mémorial résistance
Monument dédié aux héros de la Résistance

Cartignies, château Barret
Château Barret, Chemin du Sarlicot

La campagne autout de Cartignies
La campagne environnante

Chapelle à Cartignies
Chapelle située ruelle du Moulin / chemin de la Bouchère.
N50.096588 E3.850145
Chapelle à Cartignies
Chapelle située rue Boury
N50.090045 E3.843853
Chapelle à Cartignies.
Chapelle de 1880 et dédiée à la Ste Vierge, Ste Philomène, ND des Affligés et Ste Anne. Rte de Beaurepaire. N50.063803 E3.803946
Chapelle à Cartignies.
Grotte dédiée à la Vierge, route de Boulogne
N50.09105 E3.84997
Chapelle à Cartignies.
Chapelle chemin des Grands Sarts. N50.067157 E3.824015


Cartignies sur les albums de Croÿ.
Cartignies sur les albums de Croÿ.
Cartouche "Le Villaÿge de Cartÿgnÿ"
Voir en grand format
Eglise St Sauveur à Cartignies
Église Saint-Sauveur de Cartignies.

L'église représentée par Adrien de Montigny dans les Albums de Croÿ à la fin du XVIe siècle n'est alors qu'une chapelle dépendant de Boulogne-sur-Helpe. L'actuelle église Saint-Sauveur a été construite en 1650 et remaniée en 1687. Elle fut partiellement détruite en 1825 par la foudre et restaurée l'année suivante. En 1940 elle est à nouveau la proie des flammes, ce qui explique le caractère hétérogène qu'elle présente aujourd'hui.

Eglise de Cartignies, autel latéral
Un des trois autels.

Eglise de Cartignies, Christ aux liens

Le Christ aux liens représente un épisode de la Passion.
Il est en bois sculpté, et situé dans l'angle de la tour de l'église Saint Sauveur. La statue est dans une niche supportée par deux colonnes torsadées.

Mairie de Cartignies
Mairie de Cartignies

Médiathèque de Cartignies
La médiathèque de Cartignies

Monument aux Morts de Cartignies
Le monument aux Morts de Cartignies.

L’inauguration du monument eut lieu le 13 Juin 1921. Le matin, un service solennel est célébré pour le repos de l’âme des morts pour la patrie. L’abbé Wautier prononce un sermon avant de bénir le monument. Les harmonies de Floyon, Marbaix, Fourmies, Cartignies et différentes sociétés d’Anciens Combattants sont présentes. M. Charles Boise, président de l’association des Anciens Combattants, prend la parole et rend hommage à ses frères d’armes disparus. Le voile recouvrant le monument tombe et une vibrante Marseillaise, entonnée par la foule, éclate. Le maire Auguste Barret fait un discours, puis c’est le tour de M. Roseleur, président de la jeunesse. Enfin, c’est le solennel appel des morts avec les enfants répétant « Mort au champ d’Honneur » après la citation de chaque nom de victime. En tout, 42 enfants de Cartignies sont morts dans cette guerre. Des décorations posthumes sont remises aux familles de quelques soldats dont la croix de guerre pour H. Leblanc et O. Alavoine. MM. Léon Pasqual et Daniel-Vincent prennent en dernier la parole. La Marseillaise retentit à nouveau. Les enfants des écoles exécutent des choeurs patriotiques. Des concerts clôturent la journée.

Villa à Cartignies
Villa de plan carré, à trois travées de 1895

Chapelle à Cartignies
Chapelle de 1829 dédiée à de nombreux saints, route de Fayt
N50.091990 E3.837616
Chapelle située rue des Plaques à Cartignies
Chapelle située rue des Plaques.
N50.067481 E3.838147
Chapelle à Cartignies
Chapelle située chemin d'Autreppe.
N50.099587 E3.838250
Chapelle à Cartignies.
Niche de 1986 dédiée à St Rita.  Route de Floyon.
N50.079921 E3.863760
Chapelle à Cartignies.
Niche située route de Beaurepaire. N50.087469 E3.836735

Oratoires à Cartignies
1 - Oratoire situé rue Meresse/ la Croisette. N50.087864 E3.848726
2 - Oratoire de 1856 situé sur la place dans une cour. N50.093138 E3.845039
3 - Oratoire situé route de Boulogne / la Croisette. N50.088618 E3.853040
4 - Oratoire de 1745 dédié à St Etton, rue du Confin. N50.091580 E3.848727
5 - Oratoire rebâti en 1970 dédié à ND de Liesse, ND de Délivrance, ND de Walcourt, St Esprit. Face au cimetière. N50.091351 E3.849283
Oratoires à Cartignies.
1 - Oratoire dédié à Jésus, St Antoine de Padoue, St Sylvestre, ND des Affligés. Route de Dompierre. N50.106960 E3.856199
2 - Oratoire de 1758 dédié à St Simon, Ste Marguerite et ND de Walcourt. Rue Meresse. N50.091102 E3.845787
3 - Oratoire de 1809 dédié à N.D de Liesse et N.D de Walcourt, route d'Avesnes. N50.099163 E3.854327
4 - Oratoire dédié à St Laurent, Saint-Georges, Ste Renelde et N.D de Lourdes, route d'Avesnes. N50.097076 E3.850728
5 - Oratoire de 1870 dédié à N.D des sept douleurs à la Ste Vierge et à N.D de délivrance. Rue Roger Lebon. N50.096341 E3.847551
Oratoires à Cartignies.
1 - Oratoire de 1897 dédié à l'Immaculée conception. Chemin du Grand Roux. N50.074340 E3.837841
2 - Oratoire de 1776 dédié à ND de Liesse, Ste Geneviève, St Hubert, St Antoine de Padoue et St Jean Baptiste.
Chemin du Grand Roux. N50.073428 E3.837333
3 - Oratoire situé Chemin Draity. N50.102814 E3.843773
4 - Oratoire de 1776 dédié à ND Auxiliatrice. Rue des Plaques / Route St Jean. N50.052599 E3.825190
Oratoires à Cartignies.
1 - Oratoire de 1738 dédié à Ste Apolline et ND de Walcourt, route de Beaurepaire. N50.084942 E3.833609
2 - Oratoire de 1843 dédié à St Blaise, ND des Affligés, ND de Walcourt, ND de Liesse, ND de Bon Secours et ND de Délivrance.
Route de Beaurepaire. N50.082038 E3.830250
3 - Oratoire de 1814 dédié à la Ste Vierge, ND de Liesse et St Antoine de Padoue. Route de Beaurepaire. N50.071148 E3.818509
4 - Oratoire situé Route de Beaurepaire. N50.074038 E3.821887 Oratoires à Cartignies.
1 - Oratoire de 1753 dédié à Jésus (St Sauveur) St Jean et Notre Dame. Au bout de la ruelle à Coqs. N50.087887 E3.844116
2 - Oratoire situé Route de Beaurepaire. N50.068794 E3.815714
3 - Oratoire Chemin du Prince. N50.071051 E3.860914
4 - Oratoire de 1843 dédié à ND de Liesse et Ste Restitute. Route de Beaurepaire. N50.067964 E3.814337
Oratoires à Cartignies.
1 - Oratoire de 1722 dédié à ND de Bon Secours et Jésus. Chemin des Quarante : N50.07076 E3.81402
2 - Oratoire de 1809 dédié à Jésus, Ste Barbe et Quélin. Route d'Avesnes. N50.102466 E3.873796
3 - Oratoire de1849 dédié à la Vierge Marie. Chemin de Sainte Barbe. N50.09465 E3.86440
4 - Chapelle dédiée à la Vierge, Ste Restitue et ND de Délivrance. Chemin de la Bouchère. N50.096522 E3.850103 Oratoires à Cartignies.
1 - Oratoire situé route de Beaurepaire. N50.066736 E3.810742
2 - Oratoire de 1752 dédié à ND Auxiliatrice, chemin de la Corbière. N50.07833 E3.87892
3 - Oratoire de 1817 dédié à St Pierre, ND de Liesse, ND de Walcourt, ND de Bon Secours. Chemin du Roux. N50.078079 E3.839794
4 - Oratoire situé Chemin de Belle Vue. N50.094847 E3.870178
Oratoires à Cartignies.
1 - Chapelle de 1979 dédiée à ND de Lourdes, route de Beaurepaire. N50.08890 E3.83868
2 - Oratoire de 1746 dédié à ND de Halle. Route de St Jean. N50.057483 E3.807322
3 - Oratoire rénové en 1976, route de Floyon . N50.08033 E3.86298
4 - Oratoire de1753 dédié à St Antoine. Rue des Eaux. N50.091244 E3.841475
Oratoires à Cartignies
1 - Oratoire dédié à Jésus, Ste Vierge, ND de Liesse et de Bon Secours Route de Beaurepaire. N50.078606 E3.828408
2 - Oratoire de 1806 restauré et déplacé en 2016 (auparavant Ruelle des Eaux)
dédié à ND de Liesse, ND de Walcourt, ND de Bon Secours et St Donat. Propriété privée sur la Place. N50.093426 E3.844911
3 - Oratoire de 1780 dédié à Ste Anne et Ste Marie. Route de Beaurepaire : N50.075486 E3.823301
Moulin de Cartignies
L'ancien moulin à eau (1695) est d'abord lié à l'activité céréalière puis a été une des 1ères usines hydroélectriques de France (1899 à 1928).

Vue aérienne de Cartignies
Vue aérienne de Cartignies. Voir la photo en grand format.

Persée: Les chaussées romaines de Bavay n'ont-elles pas une origine préhistorique? Bulletin de la Société préhistorique de France. 1921

Extrait :

La route de Reims passe à proximité du monument mégalithique connu sous le nom de Pierres jumelles de Floyon, décrit par l'abbé Dubray, curé de Floyon. Ces pierres se trouvaient sur le territoire de Cartignies, à 5 kilomètres du centre du village, vers Floyon, au lieu dit bois de Cartigny. Elles étaient dénommées pierres jumelles parce que deux d'entre elles émergeaient du sol, mais en fait, il existait six pierres.
L'une des pierres levées se trouvait dans le chemin de La Capelle à Landrecies rectifié en 1807. Elle sortait du sol de 0m75 et mesurait 4 m3 (?). Elle était de forme un peu ronde.
La seconde pierre se trouvait dans la propriété de M. Desenfant non loin de la première. Elle mesurait lm35 de circonférence, elle avait 0m95 de hauteur et émergeait du sol de 0m65. Elle avait également une forme ronde due à la nature de la roche qui était une dolomie. Elle fut brisée en 1887.
Sous la première pierre à lm15 de profondeur, étaient placées en forme de rectangle, quatre autres pierres dont deux de 2 mètres de longueur et deux de lm50, ayant toutes les quatre 0m55 d'épaisseur. L'ensemble des six pierres formait un volume de 9m3. On les brisa en 1856 pour recharger les routes.
Il s'agit sans doute d'un dolmen, violé depuis longtemps, puisqu'on y a retrouvé entre les pierres, des monnaies en cuivre et un buste de 0m75 de long, assez bien conservé. Les blocs qui constituaient ce monument paraissaient provenir des carrières du camp de César à Avenelles-Flaumont, près d'Avesnes.


Faire connaître la page consacrée au village de Cartignies via Facebook.


Source : Mairie de Cartignies, monumentsmorts.univ-lille3.fr
"Albums de Croÿ, Tome II Propriété des Croÿ, Editions du Crédit Communal de Belgique"


Alain Caplier, Pascal Méresse et Sophie Letoret ont contribué à la réalisation de cette page

*Haut de page*


Jenlain
Jeumont
Jolimetz
La Flamengrie
La Longueville
Landrecies
Larouillies
Le Favril
Le Quesnoy
Leval
Lez Fontaine
Liessies
Limont Fontaine
Locquignol
Louvignies Quesnoy
Louvroil
Mairieux
Marbaix
Maresches
Maroilles
Marpent
Maubeuge
Mecquignies
Monceau Saint Waast
Moustier en Fagne
Neuf Mesnil
Neuville en Avesnois
Noyelles sur Sambre
Obies
Obrechies
Ohain
Orsinval
Petit Fayt
Poix du Nord
Pont sur Sambre
Potelle
Preux au Bois
Preux au Sart
Prisches
Quiévelon
Rainsars
Ramousies
Raucourt au Bois
Recquignies
Robersart
Rousies
Ruesnes
Sains du Nord
Saint Aubin
Saint Hilaire sur Helpe
Saint Rémy Chaussée
Saint Rémy du Nord
Saint Waast la Vallée
Salesches
Sars Poteries
Sassegnies
Sémeries
Semousies
Sepmeries
Solre le Château
Solrinnes
Taisnières en Thiérache
Taisnières sur Hon
Trélon
Vendegies au Bois
Vieux Mesnil
Vieux Reng
Villereau
Villers Pol
Villers Sire Nicole
Wallers en Fagne
Wargnies le Grand
Wargnies le Petit
Wattignies la Victoire
Wignehies
Willies