Châteaux, Maisons fortes

& Demeures remarquables de l'Avesnois
Accueil

Le château d'Audignies
à Audignies
Le château de Beaurieux
à Beaurieux
Le château de Bellignies
à Bellignies
La villa Evrard
à Bellignies
Le château de Bérelles
à Bérelles
Le château d'Hugémont
à Dompierre sur Helpe
Le château de Dourlers
à Dourlers
Le château d'Eclaibes
à Eclaibes
Le château d'Ecuélin
à Ecuelin
Le château Maillard
à Eppe Sauvage
Le château Voyaux
à Eppe Sauvage
Le château d'Eth
à Eth
Le château du Pont de Sains
à Féron
Le château Gossuin
à Ferrière la Petite
Le château de la Marlière
à Fourmies
Le château Motte
à Frasnoy
Le château des Tourelles
à Glageon
Le château de Gontreuil
à Gognies Chaussée
Le château de Carnoy
à Gommegnies
Demeure du baron de l'Epine
à Gommegnies
Le château de Gussignies
à Gussignies
Le Manoir de Biwetz
à Haut-Lieu
Le château de Warnicamp
à Houdain lez Bavay
Le château d'en Haut
à Jenlain
Le château d'en Bas
à Jenlain
Le château de Jeumont
à Jeumont
La Maison Rocaille
à Jeumont
Le château de la Motte
à Liessies
Le château de Mecquignies
à Mecquignies
La Maison Renaud-Folie
à Noyelles sur sambre
Le château d'Obies
à Obies
Le château de Potelle
à Potelle
Le château de la Carnière
à Recquignies
Le château de Ruesnes
à Ruesnes
Le Domaine des Fagnes
à Sains du Nord
Le château de Coutant
à Saint Hilaire sur Helpe
Le château de Rametz
à Saint Waast la Vallée
Le château des Carmes
à Trélon
Le château de la Huda
à Trélon
Le château de Merode
à Trélon
Le château de Vendegies
à Vendegies au Bois
Le château de l'Epine
à Wargnies le Petit
Châteaux frises

Le château de Coutant à Saint Hilaire sur Helpe


La façade Est du château de Coutant Château de Coutant à Saint Hilaire sur Helpe.
La façade Est du château de Coutant.

Histoire du château de Coutant. En 1288, le fief est à Pierre des Pinions puis à son fils. On doit sans doute à l'un ou à l'autre l'unique tour ronde subsistant de l'ancienne maison-forte, et aux du Fayt les éléments de maçonnerie du XVIe siècle.
Mais l'ensemble de la construction a été bâti vers 1714 par François de la Combe, maréchal des camps et armées du Roi, directeur des fortifications du Hainaut, propriétaire depuis 1696. Le château devait rester dans cette famille jusqu'en 1946.
Il fut alors acheté par M. Paul Delannoy qui y apporte tous ses soins. Un peu perdu au milieu des bois, le château, qu'isolent de hauts murs et des douves, dresse sa masse imposante faite de calcaire, d'un gris bleuté, agrémenté de briques roses placées au hasard des réparations et transformations ou dans un but esthétique. Les trois ailes de longueur et de largeur inégales, sont cantonnées de tours : l'une ronde, la plus ancienne, et les trois autres sont carrées et s'élèvent sur trois niveaux : celle du nord-est, aux trois quarts hors-œuvre, date du XIXe siècle, et comporte un pigeonnier. Celles du sud-est et du sud-ouest sont accolées, la première légèrement en saillie vers l'est. La façade la plus intéressante, qui donne sur le parc, présente des percements réguliers, importants à la travée centrale où se superposent deux portes fenêtres, au rez-de-chaussée est surmontée d'une imposte simple dont elle est séparée par un linteau de pierre.
Eléments protégés MH : le château avec ses douves, le pavillon du potager, le parc et l'étang : inscription par arrêté du 28 avril 1947.

Source texte : http://www.chateau-fort-manoir-chateau.eu


Le Château de Coutant à Saint Hilaire sur Helpe.
Les tours Nord.

Le Château de Coutant à Saint Hilaire sur Helpe, vue aérienne.
Le château de Coutant. Photo d'Elio Congiu. La caméra est accrochée sous un cerf-volant. L'Avesnois vu d'en haut.

*Retour au sommaire*
Châteaux frises
Faire connaître la page consacrée au château de Coutant via Facebook.