Châteaux, Maisons fortes

& Demeures remarquables de l'Avesnois
Accueil

Le château d'Audignies
à Audignies
Le château de Beaurieux
à Beaurieux
Le château de Bellignies
à Bellignies
La villa Evrard
à Bellignies
Le château de Bérelles
à Bérelles
Le château d'Hugémont
à Dompierre sur Helpe
Le château de Dourlers
à Dourlers
Le château d'Eclaibes
à Eclaibes
Le château d'Ecuélin
à Ecuelin
Le château Maillard
à Eppe Sauvage
Le château Voyaux
à Eppe Sauvage
Le château d'Eth
à Eth
Le château du Pont de Sains
à Féron
Le château Gossuin
à Ferrière la Petite
Le château de la Marlière
à Fourmies
Le château Motte
à Frasnoy
Le château des Tourelles
à Glageon
Le château de Gontreuil
à Gognies Chaussée
Le château de Carnoy
à Gommegnies
Demeure du baron de l'Epine
à Gommegnies
Le château de Gussignies
à Gussignies
Le Manoir de Biwetz
à Haut-Lieu
Le château de Warnicamp
à Houdain lez Bavay
Le château d'en Haut
à Jenlain
Le château d'en Bas
à Jenlain
Le château de Jeumont
à Jeumont
La Maison Rocaille
à Jeumont
Le château de la Motte
à Liessies
Le château de Mecquignies
à Mecquignies
La Maison Renaud-Folie
à Noyelles sur sambre
Le château d'Obies
à Obies
Le château de Potelle
à Potelle
Le château de la Carnière
à Recquignies
Le château de Ruesnes
à Ruesnes
Le Domaine des Fagnes
à Sains du Nord
Le château de Coutant
à Saint Hilaire sur Helpe
Le château de Rametz
à Saint Waast la Vallée
Le château des Carmes
à Trélon
Le château de la Huda
à Trélon
Le château de Merode
à Trélon
Le château de Vendegies
à Vendegies au Bois
Le château de l'Epine
à Wargnies le Petit
Châteaux frises

Le Château de Bellignies


Le Château de Bellignies.

Le château de Bellignies était une place forte au Moyen Age, ce dont témoigne la tour Le Bel, datant du 13e siècle. Deux images réalisées à la fin du 16e siècle par Adrien de Montigny pour le comte de Croÿ indiquent un ensemble fermé comprenant la tour, un bâtiment avec deux tourelles et une ferme. L'actuel corps de logis a été construit au 18e siècle et remanié au 19e siècle. Château composé d'un corps de bâtiment principal et de deux ailes disposées en équerre. Le donjon est inséré dans l'angle reliant l'aile principale (nord) et l'aile ouest. L'élévation antérieure est composée de neuf travées ; des pilastres scandent les trois travées centrales. L'élévation comprend trois niveaux et un étage de comble, couverts d'une croupe brisée. L'aile orientale prolonge le corps principal. L'aile ouest s'élève sur deux niveaux, couverts d'une croupe. L'élévation postérieure est surélevée et desservie par un escalier extérieur droit. Tour en moellon de pierre calcaire, terminée par quelques rangées de brique, couverte d'un toit en pavillon percé de lucarnes. La dépendance (remaniée) porte la date de 1679. La ferme a été partiellement réaménagée mais a conservé les écuries et les mangeoires de pierre calcaire.
Source texte : www.culture.gouv.fr

Le château de Bellignies sur les albums de Croÿ.
Autre vue du château de Bellignies sur les albums de Croÿ.
Tome I Propriétés des Croÿ, Editions du Crédit Communal de Belgique.
Le château de Bellignies sur le cadastre de 1831.
Le château de Bellignies sur le cadastre de 1831.
(Document des archives départementales du Nord)
On peut y voir l'emplacement de l'ancienne église du XVIe siècle démolie en 1849.
Le château de Bellignies sur les albums de Croÿ. Le château de Bellignies sur les albums de Croÿ.
Tome IX, Comté de Hainaut VI, Editions du Crédit Communal de Belgique.
La clef de voûte datée 1579 de la porte des dépendances du château de Bellignies
La clef de voûte datée 1579 de la porte des dépendances du château.

Le Château de Bellignies en vue satellite.
Le Château en vue satellite. (Mappy)
Faire connaître la page consacrée au château de Bellignies via Facebook.