Châteaux, Maisons fortes

& Demeures remarquables de l'Avesnois
Accueil

Le château d'Audignies
à Audignies
Le château de Beaurieux
à Beaurieux
Le château de Bellignies
à Bellignies
La villa Evrard
à Bellignies
Le château de Bérelles
à Bérelles
Le château d'Hugémont
à Dompierre sur Helpe
Le château de Dourlers
à Dourlers
Le château d'Eclaibes
à Eclaibes
Le château d'Ecuélin
à Ecuelin
Le château Maillard
à Eppe Sauvage
Le château Voyaux
à Eppe Sauvage
Le château d'Eth
à Eth
Le château du Pont de Sains
à Féron
Le château Gossuin
à Ferrière la Petite
Le château de la Marlière
à Fourmies
Le château Motte
à Frasnoy
Le château des Tourelles
à Glageon
Le château de Gontreuil
à Gognies Chaussée
Le château de Carnoy
à Gommegnies
Demeure du baron de l'Epine
à Gommegnies
Le château de Gussignies
à Gussignies
Le Manoir de Biwetz
à Haut-Lieu
Le château de Warnicamp
à Houdain lez Bavay
Le château d'en Haut
à Jenlain
Le château d'en Bas
à Jenlain
Le château de Jeumont
à Jeumont
La Maison Rocaille
à Jeumont
Le château de la Motte
à Liessies
Le château de Mecquignies
à Mecquignies
La Maison Renaud-Folie
à Noyelles sur sambre
Le château d'Obies
à Obies
Le château de Potelle
à Potelle
Le château de la Carnière
à Recquignies
Le château de Ruesnes
à Ruesnes
Le Domaine des Fagnes
à Sains du Nord
Le château de Coutant
à Saint Hilaire sur Helpe
Le château de Rametz
à Saint Waast la Vallée
Le château des Carmes
à Trélon
Le château de la Huda
à Trélon
Le château de Merode
à Trélon
Le château de Vendegies
à Vendegies au Bois
Le château de l'Epine
à Wargnies le Petit
Châteaux frises

Le Château d'Audignies


La façade principale orientée Sud/Ouest du Château d'Audignies.
La façade principale orientée Sud/Ouest.

Histoire du château d'Audignies. Les travaux historiques attribuent la construction du château d'Audignies (à l'origine, la grosse tour carrée située à un angle et désignée comme donjon) à Guillaume de Sars (1370-1438), fils d'Alard dit Lion de Sars, premier seigneur d'Audignies au début du 15e siècle. Guillaume de Sars fut prévôt du Quesnoy (1409-18), puis Bailli de Hainaut (1418-22) et Chambellan Conseiller de Philippe le Bon (1427).
Le château apparaît ensuite dans le testament daté de 1525 du seigneur Jean du Chasteler (possédant de nombreuses terres dans la région, notamment la seigneurie de Wadimpréau), qui ne transforme pas le château. L'image de l'Album de Croÿ montre le village d'Audignies vers 1600 et le donjon sans toiture. L'édifice bénéficie cependant ensuite de plusieurs réparations entre le XVIIe et le XIXe siècle : Guillaume II du Mont, Bailli de Chimay et Beaumont, puis Conseiller Souverain de Hainaut, devint propriétaire du château qu'il aménagea pendant le premier quart du XVIIe siècle, en réunissant la tour et le corps de logis et en rehaussant la tour de deux niveaux. La transformation de la toiture du logis date du XVIIIe siècle et l'ensemble est modernisé au cours du XIXe siècle. Possédé pendant cette dernière période par les du Mont et les Van Dam, il est passé par alliance aux Hennet dont les actuels propriétaires sont les descendants.
C'est l'une des rares maisons fortes à avoir survécu dans la région. Ce château disposant de douves se compose de trois ailes en équerre. Une imposante tour de plan carré de près de 9 mètres de côté, aux murs épais de 1,40 mètres, est située à l'angle ouest. Les deux premiers niveaux primitifs sont élevés en grès et les deux derniers, plus récents, en brique. Une toiture d'ardoise percée de lucarnes la couvre. L'aile du sud constitue le corps du logis qui fut rattaché à la tour au XVIIe siècle. Comme pour la tour, son premier niveau est en grès et l'étage est réalisé en brique.
L'accès se fait par un pont-levis donnant sur une porte cochère surmontée des armes des seigneurs du Mont. Encadrant l'entrée, deux bâtiments en brique recouverts d'une toiture d'ardoise comportent peu d'ouvertures et marquent dans l'ensemble une certaine austérité. L'édifice est inscrit partiellement à l'inventaire des monuments historiques par arrêté du 28 décembre 1984.

La tour primitive en grès du Château d'Audignies.
La tour primitive en grès de l'angle ouest.

Aile Sud/Est du Château d'Audignies.
Aile du château orientée Sud/Est.

Le château d'Audignies sur les albums de Croÿ.
La tour primitive du château d'Audignies sur les albums de Croÿ.
Tome IX, Comté de Hainaut VI, Editions du Crédit Communal de Belgique.
Vue satellite du château d'Audignies
Vue satellite du château d'Audignies. (Mappy)
GPS : N50.290029 E3.809001
Les douves et les dépendances du château d'Audignies.
Les douves et les dépendances du château d'Audignies.

*Retour au sommaire*
Châteaux frises
Faire connaître la page consacrée au château d'Audignies via Facebook.